Décisif pour sa première titularisation avec les Diables Rouges, Jérémy Doku a impressionné l'Europe du football. À seulement 18 ans, l'ailier droit formé à Neerpede peut déjà compter sur l'intérêt de nombreux clubs. En attendant, il risque d'être surmotivé pour son retour dans la compétition belge avec Anderlecht ce dimanche face au Cercle de Bruges.
"Trust the process". Raillé par la plupart des analystes et des supporters belges depuis son retour au Parc Astrid, Vincent Kompany semble enfin inverser la tendance. Les premiers pas réussis de Jérémy Doku avec l'équipe nationale ont confirmé, encore un peu plus, l'ancien Diable Rouge dans ses convictions. Après l'éclosion de Yari Verschaeren, c'est au tour du jeune ailier de 18 ans de mettre en avant le vivier impressionnant de Neerpede. Et si l'objectif d'Anderlecht n'était pas aussi illusoire que cela ?


Un an d'apprentissage

La saison dernière, Vincent Kompany débarquait avec un projet un peu fou à Anderlecht: faire du club le plus titré de notre Royaume l'Ajax de Belgique. L'ancien protégé de Pep Guardiola savait mieux que quiconque qu'une philosophie ne s'installe pas en deux jours et que les résultats mettraient du temps à arriver. D'autant plus que l'édifice devait ici être construit brique par brique sans l'apport de fonds substantiels.

Dans cette optique, Vince The Prince voulait accorder une place prépondérante aux jeunes de l'académie. Mais pas à n'importe quel prix: ses jeunes devaient avoir la culture du beau jeu et de la possession. Trop loin dans leur processus d'apprentissage, Sebastiaan Bornauw et Alexis Saelemaekers ont été invités à quitter le bâteau en construction et à servir de bouées de sauvetage financières.

Un profit sportif ou financier ?

Après une saison noire bouclée une nouvelle fois sans ticket pour l'Europe, le Sporting d'Anderlecht en a tiré des leçons. Vincent Kompany a décidé de s'investir pleinement dans son rôle d'entraîneur et d'entourer un peu mieux ses jeunes pousses avec des joueurs qualitatifs. À l'image de Jérémy Doku, les Bruxellois ont montré du caractère et plus d'envie dans les 4 premières journées de championnat.

Si les résultats ne sont pas encore ceux escomptés, les Mauve et Blanc restent pour le moins invaincus et en embuscade pour une place dans le top-4. Les trois prochains duels (Cercle, Waasland-Beveren, Eupen) pourraient permettre à Anderlecht de fignoler les automatismes avant le déplacement au Club de Bruges le 4 octobre prochain. À l'aube de la clôture du mercato estival, l'effectif bruxellois sera alors connu. Courtisé notamment par Liverpool, où il a déjà visité les installations, Jérémy Doku en saura plus sur son avenir ainsi que sur les plans financiers et sportifs de son club.

Suivez la rencontre entre Anderlecht et le Cercle de Bruges ce dimanche à 13h30, ainsi que l'intégralité du championnat belge, sur Eleven Pro League, disponible dans l'Option All Sports de Proximus Pickx.

Le service Proximus Pickx propose sur son app (Android) un nouveau mode « interactif ». Prochainement aussi disponible sur l’app IOS et le web. Grâce à cette nouvelle fonctionnalité, vous pouvez, lors de la diffusion des différentes rencontres, découvrir les compositions des équipes, analyser les statistiques du match ou encore retrouver l’historique des rencontres entre les deux clubs en un seul clic. Mais surtout, le lecteur vidéo interactif vous permet de revivre à votre guise les plus belles actions du match instantanément, en utilisant la molette digitale présente sur la droite de l’écran. Grâce à ces nouvelles fonctionnalités, vivez les exploits de votre équipe favorite comme nulle part ailleurs.