Confrontée au Rapid Vienne, La Gantoise a hérité sur papier de l'adversaire le plus facile au 3ème tour préliminaire de la Ligue des Champions. Mais les Buffalos ont tout intérêt à tenir à l'oeil la machine à marquer grecque Taxiarchis Fountas.
En raison de la crise sanitaire mondiale, qui touche toujours la Belgique et l'Europe, le 3e tour préliminaire de la Ligue des champions se joue exceptionnellement en un seul duel. La Gantoise ne doit certainement pas se plaindre du tirage au sort qui lui a réservé la réception du modeste club du Rapid Vienne.

Gare cependant à ne pas sous-estimer son adversaire. Le Rapid Vienne est tout de même le club le plus titré d'Autriche (32). Ces dernières années, toutefois, la formation de la capitale a petit à petit disparu du premier plan. Depuis que Red Bull a sérieusement investi dans Salzbourg, l'entité du géant des boissons énergisantes est, en effet, seule sur sa planète. Salzbourg a été couronné champion sept fois de suite. La saison dernière, le Rapid a montré une nouvelle fois ses limites en étant ridiculisé 2-7 dans les play-offs du championnat.

Droit au but

Ces dernières années, les Vert et Blanc se sont quelque peu inspirés de leur grand rival de Salzbourg. Les ouailles de Dietmar Kühbauer sont donc portés sur la flexibilité tactique et la verticalité. Le club de tradition autrichien est particulièrement fier de son collectif, qui s'appuie principalement sur les jeunes du centre de formation. Par exemple, Leo Greiml, 19 ans, se place au centre de la défense, tandis que l'ailier Kelvin Arase, 21 ans, s'est particulièrement illustré lors des playoffs l'année dernière.

La principale arme du Rapid reste quand même l'attaquant Taxiarchis Fountas. Le Grec a explosé l'année dernière avec 20 roses et 7 passes décisives. Le joueur de 25 ans, qui a débuté neuf ans plus tôt à l'AEK Athènes, est courtisé par de nombreux clubs mais la direction autrichienne est pour l'instant intransigeante sur le sujet.

Un équilibre à trouver

Pour tenir en échec l'international grec, la défense de Gand devra être à son top. Les premières journées en Jupiler Pro League ont toutefois une fois de plus révélé les faiblesses défensives des Buffalos. L'international ukrainien Igor Plastun, en particulier, n'a pas vraiment été à la fête. Même s'il n'a pas réalisé un bon début de saison, le départ de Thomas Kaminski reste un coup dur pour l'effectif gantois. L'arrivée de Sinan Bolat est censée stabiliser l'arrière-garde. Malheureusement, le portier turc sera suspendu pour cette joute européenne et ce sera à l'international belge Davy Roef de se placer entre les perches.

Sous la direction de Wim De Decker, coach intérimaire qui a pris le relais de Lazslo Bolöni, licencié après trois rencontres seulement, la réaction des Buffalos est attendue. Le schéma tactique de l'entraîneur Roumain ayant été critiqué par certains joueurs ces dernières semaines, il sera intéressant de voir quelle sera l'animation de jeu ce mardi.

Suivez La Gantoise - Rapid Vienna ce mardi 15 septembre à 20h en direct et en intégralité sur Proximus Sports 1, disponible dans l'Option All Sports de Proximus Pickx.