Les Belges en chasseurs d'étapes sur le Tour

Jusqu'à la brillante victoire de Wout van Aert ce mercredi lors de la 5ème étape, les Belges avaient eu peu de réussite en ce début de Tour de France. Si réitérer la belle moisson de 2019 semble un peu utopique, les espoirs de victoire sont permis pour nos compatriotes. Quels sont les coureurs belges qui ont le plus de chance de décrocher un succès sur la Grande Boucle cette année?

Vainqueurs de trois étapes et grands animateurs de l’épreuve, les coureurs belges avaient porté haut les couleurs nationales l’année dernière. Cette année, ils sont surtout engagés sur le Tour comme équipiers ou chasseurs d’étapes. Après quatre jours de course, ils n’avaient pas encore levé les bras et certains n’avaient pas été épargnés par la malchance. Philippe Gilbert, notamment, fut contraint d’abandonner en raison d’une fracture de la rotule à la suite d’une chute lors de la première étape.

Comme Wout van Aert l'a prouvé lors de la cinquième étape, nos compatriotes ont encore largement le temps de s'illustrer. Entre spécialistes des arrivées en costaud ou adeptes des échappées au long cours, quels sont les coureurs les mieux placés pour tenter de décrocher une étape d’ici le 20 septembre?

Des opportunités à venir

Dernier vainqueur d’étape belge sur le Tour, Wout van Aert (Team Jumbo-Visma) est dans la forme de sa vie. Seulement voilà, comme il l’a encore prouvé en se sacrifiant pour son coéquipier Tom Dumoulin dans le final de la deuxième étape et pour son leader Primož Roglic lors de la quatrième, le vainqueur de Milan-San Remo doit cette année mettre ses ambitions personnelles de côté lorsque la situation l’exige. Malgré ce statut d’équipier de luxe, le natif d'Herentals reste la plus grande chance de victoire belge. Pour la première opportunité qui s'est présentée à lui, le coureur de 25 ans a d'ailleurs coiffé tout le monde au poteau au sprint sur la cinquième étape. Une première victoire qui pourrait en appeler d'autres.

Greg Van Avermaet (CCC Team) a pour sa part démontré sa bonne forme en réglant le sprint du peloton au terme d’une deuxième étape déjà montagneuse. Échouant à deux petites secondes du trio de tête, il est passé tout près d’un troisième succès sur la Grande Boucle. Ce n’est que partie remise pour le champion olympique, qui a pointé en tout “quatre à cinq belles occasions” de tenter sa chance sur le parcours de l'édition 2020.

Autre grande chance belge, Thomas De Gendt (Lotto Soudal) a lui aussi à coeur d’ajouter un troisième succès sur le Tour à son palmarès. Dans les prochains jours, les occasions ne manqueront pas pour l’infatigable baroudeur de s’illustrer sur un tracé exigeant dessiné pour les attaquants. Reste à voir si le Belge aura plus de liberté qu'au Critérium du Dauphiné, où il était marqué de près, et s’il aura bien récupéré de son mal de dos des derniers jours.

La surprise Ben Hermans?

A côté de ces grands noms, Tiesj Benoot a lui aussi les mains libres sur ce Tour. Si le transfuge de la Team Sunweb ne gagne pas souvent, il anime souvent la course. Déjà à l'attaque lors de la quatrième étape et motivé par la prolongation de son contrat, il devrait continuer d'animer l’épreuve dans les prochains jours. Seul problème: il sait qu'il doit préférablement arriver seul pour gagner.

Pour sa cinquième participation, Oliver Naesen a davantage de libertés cette année chez AG2R-La Mondiale, qui ne vise plus le maillot jaune malgré la présence de Romain Bardet. Il devrait lui aussi se montrer dans certaines étapes accidentées qu’il a préalablement cochées. Disposant d’une belle pointe de vitesse, on peut tout à fait l’imaginer régler le sprint dans un groupe restreint. Un constat qui vaut aussi pour Jasper Stuyven (Trek - Segafredo), déjà auteur d'un top 10 sur l'étape inaugurale.

Et si la surprise venait cette année de Ben Hermans (Israel Start-Up Nation)? A 34 ans, le Limbourgeois fait ses grands débuts dans le Tour de France. A l’aise quand la route s’élève, Hermans est en forme, en témoigne sa récente 9e place au Tour de Lombardie. S’il parvient à être quitte des conséquences de sa chute lors de la première étape, il tentera de tirer son épingle du jeu lors des étapes difficiles.

Retrouvez toutes les infos sur le Tour de France via ce lien.

Musique Maestro !

Voir tout

Le sport à la une

Voir tout

L'actu cinéma et séries

Voir tout

L'actu esport

Voir tout

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans

Top

Contrôle parental actif

Veuillez introduire votre code PIN pour désactiver le contrôle parental pendant 10 minutes.

Code PIN oublié? Contactez le 0800 99 696

Aide?