Lors de la quatrième journée de la Jupiler Pro League, 21 buts ont été marqués, soit une moyenne de 2,33 buts par match. Seules deux équipes se sont imposées à domicile.
 
Ce début de championnat est relativement atypique. Nous l’avions déjà observé la semaine passée, puisqu’en l’absence de leur douzième homme, les équipes qui évoluent à domicile peinent décidément à faire la différence. Lors de la quatrième journée, seul Charleroi et Gand ont pris les trois points dans leur antre. Sur les 36 matches déjà disputés cette saison, seulement 10 duels ont tourné à l’avantage des visités dans un championnat où pour l’instant, les défenses semblent prendre régulièrement le dessus sur les attaques.
 
Les attaquants en tour de chauffe ?
 
En effet, 21 buts ont été marqués ce week-end, ce qui n’est pas Byzance avec une moyenne de 2,33 buts par rencontre. C’est à peine en-deçà de la moyenne générale de 2,41 buts par match (soit 87 buts lors des 36 premiers matches). 
 
Mais le Sporting de Charleroi et le Standard démontrent qu’il n’est pas nécessaire de marquer beaucoup pour prendre des points. Les Zèbres (12 points sur 12 avec 7 buts marqués) et les Rouches (10 points sur 12 avec 6 buts marqués) rentabilisent au maximum chacun de leur but marqué.  Chaque but carolo vaut ainsi 1,71 points et chaque but liégeois vaut 1,66 points. A titre de comparaison, le Sporting d’Anderlecht (8 buts) a marqué davantage de buts que les deux premiers de la JPL. Mais chacun des buts des Mauves ne vaut pour l’heure que 0,75 points.
 
Gardiens verrous
 
De fait, si les deux clubs wallons phare trônent en tête de la JPL, ils le doivent surtout à leur impeccable organisation défensive et à leur gardien respectif. Nicolas Penneteau et Arnaud Bodart n’ont encaissé qu’un seul but en 360 minutes et ont donc signé trois clean sheets en quatre matches. A noter que déjà 13 gardiens de JPL ont signé au moins une clean sheet cette saison. Ce week-end, cinq gardiens (Penneteau, Bodart, Jakubech, Bansen et Roef) ont gardé leurs filets inviolés. C’est moins que lors de la troisième journée où pas moins de 8 gardiens avait gardé le zéro derrière, mais cela reste appréciable.
 
Buteurs et passeurs
 
Au classement des buteurs, Daan Heymans (Waasland-Beveren) et Raphael Holzhauser (Beerschot) sont rejoints désormais par Xavier Mercier (OHL) avec trois buts chacun à leur compteur respectif.
 
Enfin, le classement des assists est dominé par Alessandro Albanese (Waasland-Beveren) et Ali Gholizadeh (Charleroi) qui comptent chacun trois passes décisives à leur actif.