Pourquoi ce Tour de France s’annonce imprévisible

En cette saison cycliste atypique, la 107e édition du Tour de France promet d’être aussi imprévisible qu’exceptionnelle. Le report de l’épreuve rebat complètement les cartes et toutes les équipes seront animées par la même volonté de colorer (en jaune, espèrent-elles!) une saison morose. Mais quelles seront les conséquences de la longue interruption sur la forme des coureurs? Peut-on s’attendre à du grand spectacle et des rebondissements dans tous les sens? Tentative d’analyse. Retrouvez toutes les informations sur le Tour de France via ce lien.

La mi-mars avait vu tout le peloton mettre pied à terre. Paris-Nice fut la dernière épreuve avant une longue traversée du désert voyant toutes les autres courses être annulées. Même la plus grande course cycliste du monde, le Tour de France, a dû être reportée; une première depuis la Seconde Guerre mondiale.

Au début du mois de mai, l'Union cycliste internationale (UCI) avait présenté un calendrier cycliste remanié et condensé pour sauver la saison. Les premières épreuves ont repris fin juillet et, un mois plus tard, le Grand départ du Tour de France se profile. Mais les favoris n’auront eu qu’une courte période de préparation et de nombreuses incertitudes pèsent sur la forme des uns et des autres. Si bien qu’il est impossible de présager ce que 107e édition nous prépare.

Les diesels désavantagés?

Durant la crise sanitaire, tous les pays n’ont pas imposé les mêmes mesures. La Belgique, tout comme d’autres, a verrouillé toutes les activités sportives pendant cette période, mais ce ne fut pas le cas partout, ou du moins pas avec la même rigueur. Tous les coureurs n’ont donc pas été logés à la même enseigne et, à la reprise, chacun était en droit de s’interroger sur la forme de ses rivaux

La courte période de préparation avant le Tour avantage clairement les coureurs qui ont prouvé qu’ils n’avaient besoin que de quelques kilomètres pour se mettre en jambes. Il s’agit notamment des jeunes talents comme Egan Bernal ou Tadej Pogacar. À l’inverse, la tâche sera plus dure pour des moteurs diesels comme Tom Dumoulin, Rigoberto Uran ou Richie Porte. De plus, le Tour est la première course à étapes de grande ampleur (21 étapes en trois semaines) après plusieurs mois d’interruption. Les coureurs devront maintenir le rythme et, là, les plus flambeurs risquent de perdre des plumes, au contraire des marathoniens expérimentés. Et ce, d’autant plus quand on sait que la dernière semaine est souvent décisive.

La préparation a clairement fait ressortir deux grands favoris: Egan Bernal et Primoz Roglic. Mais les deux leaders ont opté pour un programme chargé avant le Tour et n’ont pas été épargné par les désagréments physiques. Auront-ils pu récupérer correctement? Notons également que les traditionnelles courses en altitude de l’été sont tombées à l’eau. Les coureurs n’ont donc pas pu se rôder en haute montagne comme les années précédentes. Ceux qui ont tout de même pu s’entraîner en altitude (pensez aux Colombiens) s’en trouvent dès lors avantagés. Bien entendu, on parle ici de gains marginaux, mais ce sont des petits détails qui peuvent faire la différence.

Le facteur météo

En juin-juillet, les coureurs doivent généralement composer avec un soleil de plomb et de petites averses localisées en montagne. En cette année de Grande Boucle aoûtienne, ce pourrait être l’inverse: une chaleur moins étouffante, mais une plus grande chance d’affronter le déluge. Comment les organismes (notamment les plus frêles) digèreront-ils ces nouvelles conditions? Une chose est sûre: boucler la course à Paris le 20 septembre sera un bel accomplissement pour qui y parviendra. 

Quoi qu'il en soit, le Tour de France 2020 nous promet du beau spectacle. Ce premier grand rendez-vous de l’année est l’occasion pour toutes les équipes de s’illustrer dans cette saison raccourcie, et tous les participants se présenteront le couteau entre les dents, impatients d’en découdre. Croisons les doigts pour assister à un show sans précédent, à l’image de la moitié d’année que nous venons de vivre.

Suivez le Tour de France chaque jour en direct sur La Une, du 29 août au 20 septembre. Retrouvez nos analyses approfondies et d'autres lectures intéressantes sur le site proximuspickx.be, avant, pendant et après la course. 

Musique Maestro !

Voir tout

Le sport à la une

Voir tout

L'actu cinéma et séries

Voir tout

L'actu esport

Voir tout

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans

Top

Contrôle parental actif

Veuillez introduire votre code PIN pour désactiver le contrôle parental pendant 10 minutes.

Code PIN oublié? Contactez le 0800 99 696

Aide?