Cinq jeunes coureurs à suivre sur le Tour de France

Chaque année, plusieurs jeunes poulains prennent le départ de la Grande Boucle avec la ferme intention de s’y distinguer. Proximus Pickx a identifié quelques coureurs en lice pour le maillot blanc qu’il faudra tenir à l’oeil. 

Tadej Pogacar

C’est le Remco Evenepoel de Slovénie. Ce grimpeur de 21 ans avait remporté le Tour de l’Avenir en 2018. L’année suivante, il faisait son entrée chez les pros au sein de la formation UAE Emirates. Il a impressionné sur la Vuelta 2019 en décrochant la 3e place du général, grâce à ses trois victoires d’étapes. Champion slovène du contre-la-montre, il fera sa première apparition sur le Tour cette année. Les dernières semaines ont montré que Pogacar était en forme: 5 victoires cette saison et une belle 4e place au Critérium du Dauphiné. Il pourrait créer la surprise dans l’Hexagone, aux côtés des expérimentés Fabio Aru et Alexander Kristof. Un podium ne serait pas une ambition démesurée pour le prodige slovène.

Pavel Sivakov

Fils des anciens cyclistes Aleksey Sivakov et Aleksandra Koijaseva, le destin du jeune Pavel était tout tracé. Le Russe de 23 ans s’est rapidement fait un nom chez les juniors en accrochant le Tour des Flandres 2015 puis le Tour d’Italie espoirs 2017 à son palmarès. Transféré en mars 2018 au sein de la prestigieuse Team Sky/Ineos, il a pu goûter à la Vuelta et au Giro (qu’il a terminé à la 9e place). En l’absence de Geraint Thomas et Chris Froome, Sivakov pourrait jouer le rôle de premier lieutenant de son leader Egan Bernal. Mais si on se rappelle ce qui s’était passé pour Ineos l’année dernière, toutes les hypothèses sont permises...

Lennard Kämna

La formation BORA-Hansgrohe sera au départ du Tour de France avec une équipe affaiblie. Les leaders Emanuel Buchman (4e l’année dernière) et Maximilian Schachmann sont tous deux encore en train de panser leurs plaies après leurs lourdes chutes ces dernières semaines. Cette situation pourrait contribuer à faire sortir de l’ombre le jeune talent allemand Lennard Kämna. Le coureur de 23 ans a troqué la Team Sunweb pour la formation de Peter Sagan au début de l’année. Depuis, il a montré l’étendue de ses compétences en s’arrogeant la 4e étape du Dauphiné. Pour sa deuxième présence sur la Grande Boucle, le champion du monde de contre-la-montre juniors de 2014 pourrait jouer sa carte personnelle si Buchman et Schachmann ne sont pas au rendez-vous.

Daniel Martinez

Ces dernières années, la Colombie a fourni de nombreux talents au monde du cyclisme. La Team Education First dispose ainsi d’un impressionnant trident colombien composé du solide Rigoberto Uran et des deux jeunes Daniel Martinez et Sergio Higuita. Il sera intéressant de voir comment Martinez, tout juste couronné sur le Dauphiné (sa plus belle victoire jusqu’ici), abordera ce Tour de France. Le natif de Bogota a un profil atypique, puisqu’en plus de ces jambes de grimpeur, il est capable de merveilles en contre-la-montre. La combinaison idéale pour monter un jour sur la plus haute marche à Paris? S’il vise le maillot blanc cette année, Martinez devra battre son compatriote Egan Bernal. Ce dernier, d’un an son cadet, figure aussi parmi les favoris pour le classement du meilleur jeune. 

Steff Cras

Chez les Belges, on attend avec impatience les débuts de Steff Cras sur le Tour de France. Le jeune de 24 ans est méconnu du grand public, mais selon son directeur sportif Kurt Van de Wouwer, le Campinois a un profil plutôt rare pour un coureur du plat pays. "C'est un pur grimpeur avec un bon contre-la-montre. Avec le temps, il pourrait viser un classement sur les grands tours", a-t-il indiqué à Sporza. Cras a terminé à la 5e place du Tour de l’Avenir 2017. Après deux ans de contrat chez Katusha, il a rejoint la formation belge Lotto-Soudal cette année. Sélectionné à sa plus grande surprise pour le Tour, il aura à coeur de prouver qu’il mérite sa chance.

Musique Maestro !

Voir tout

Le sport à la une

Voir tout

L'actu cinéma et séries

Voir tout

L'actu esport

Voir tout

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans

Top

Contrôle parental actif

Veuillez introduire votre code PIN pour désactiver le contrôle parental pendant 10 minutes.

Code PIN oublié? Contactez le 0800 99 696

Aide?