Le KVC Westerlo a dû se contenter d’un nul blanc dans le derby campinois contre le Lierse Kempenzonen. C’est une déception pour l’équipe du Kuipje qui avait sans aucun doute tablé sur les trois points. Dans leurs réactions d’après-match, Bob Peeters, l’entraîneur, et Lukas Van Eeno ont tenté de voir où le bât blesse.

Peeters n’a pas du tout apprécié la mentalité de certains joueurs et a leur a donc lancé un avertissement. "Certains joueurs clés n’ont pas été suffisamment bons" a déclaré le coach de Westerlo. "Apparemment, certains pensent qu’on peut gagner également des matches en jouant à 60%-70% de notre potentiel, mais ce n’est bien sûr pas le cas. La 1B, c’est la 1B et tout le monde peut battre tout le monde. Certains joueurs n’ont pas fait leurs mètres, ce qui fait que nous avons joué à un rythme trop lent. Je le leur ai dit et j’ai également ajouté qu’il y avait également des joueurs dans le noyau qui ont peut-être un peu moins de qualités, mais qui eux font les mètres. La mentalité est toujours primordiale".

Une mentalité que Peeters a trouvée chez son adversaire, le Lierse Kempenzonen. "lls ont vraiment fait un bon match. Ils sont venus jouer ici avec les moyens dont ils disposent et ils ont bien joué en bloc. C’est leur droit. Nous n’avons pu nous créer des occasions. Seul un coup de chance aurait pu forcer la décision en notre faveur. Mais il n’y en a pas eu".

Ne pas dramatiser

Lukas Van Eenoo a également partagé cette analyse. "Nous n’avons pas été assez bons aujourd’hui. Le rythme était trop lent et nous avons éprouvé des difficultés face au bloc bas du Lierse Kempenzonen. Et quand à certains moments on parvenait à passer, on a manqué de justesse dans la dernière zone. Nous avons manqué peut-être de niaque, mais nous ne devons pas non plus dramatiser cette prestation".