Cinq films inspirants qui célèbrent la communauté LGBTQ+

Au mois de juin dernier, la sensibilisation à l’orientation et à l’identité sexuelle a été largement médiatisée. Mais ce n’est pas le seul mois de l’année durant lequel la communauté LGBTQ+ est mise à l’honneur. Dès septembre, Proximus Pickx présente la spéciale LGBTQ+, tous les films qui célèbrent ces multiples communautés. Pour vous donner un petit avant goût du programme, découvrez ces quelques histoires d'amour inspirantes. Le drapeau arc-en-ciel y flotte fièrement !

Girl

Le monde du ballet est un univers exigeant. Mais pour Lara Verhaegen, née garçon, son propre monde est tout aussi difficile. Tous les rêves de cette jeune fille de 15 ans semblent se réaliser une fois qu'elle est admise à l'École royale de ballet d'Anvers. Or, faire carrière dans une discipline qui s'accroche si fort à une image stéréotypée de la femme parfaite et délicate n'est pas une mince affaire pour quelqu'un qui est né dans le mauvais corps. Les hormones ne fonctionnent pas aussi vite que Lara l'espérait et ses camarades de classe l'humilient à cause de ce corps si différent… jusqu’à ce qu’elle décide de prendre les choses en main.

Girl est un film belge de 2018, écrit et réalisé par Lukas Dhont. Il s’inspire de la vie de Nora Monsecour, une danseuse transexuelle interprétée magistralement par Victor Polster. Récompensé au Festival de Cannes en 2018, le film a reçu le prestigieux prix de la Caméra d’Or.

Amore

Le film fait une plongée vertigineuse dans l’univers des Recchi, riche famille de fabricants de textiles à la réputation irréprochable. Mais lors d'un dîner pour l'anniversaire du père, leur façade perfectionniste et conservatrice va en prendre un coup. Plus tôt ce jour-là, le fils a perdu sa place de successeur dans l'entreprise familiale au profit d’un inconnu, Antonio. Alors que les deux commencent une liaison, on apprend également que l'une des filles est lesbienne.

Ce drame romantique a été réalisé par Luca Guadagnino. Il constitue le premier volet de sa "Trilogie du Désir". Dans un style très bourgeois, il décomplexe et démystifie cet univers très codifié. 

Dallas Buyers Club

Direction Dallas, au Texas, son univers de cowboy et ses rodéos. Mais loin des paillettes, le film met l’accent sur la crise du sida des années 1980, un moment sombre dans l'histoire de la communauté LGBTQ+. 98% des victimes étant des hommes gays, le sida avait alors été stigmatisé comme "maladie des homosexuels". Le film raconte l'histoire de Ron Woodroof, un malade du sida diagnostiqué à cette même période, alors que les recherches sur le traitement patinent. Woodroof décide de faire entrer clandestinement des médicaments mexicains non approuvés au Texas pour traiter ses symptômes, et fonde ainsi le Dallas Buyers Club pour en distribuer à d'autres victimes.

L’acteur Matthew McConaughey, totalement transformé pour ce film, joue le rôle principal dans cette histoire vraie. Pour son interprétation de Woodroof, il a reçu l'Oscar du meilleur acteur en 2014.

Eastern Boys

La relation qu’entretiennent Daniel et Marek dans ce film dramatique français est un véritable feu d'artifice. Le duo se rencontre lorsque Daniel vient chercher Marek, prostitué, à la gare du Nord de Paris. Les hommes vivent une nuit passionnée, jusqu’à l’aube, lorsqu’ils sont réveillés par un gang d'Europe de l'Est qui vole son appartement. Marek travaille pour ce gang dirigé par "le boss", tiraillé entre son amour pour Daniel et ce patron dont il veut se débarrasser.

Eastern Boys a été réalisé par Robin Campillo et est sorti en 2013. Il a été nommé pour trois César.

La Vie d'Adèle

Lorsque Adèle, 17 ans, rencontre Emma, son petit univers bien rangé bascule. Emma, deux ans plus âgée, cheveux bleus, intrigue. Entre les deux filles, c'est le coup de foudre. Elles ne peuvent plus se passer l’une de l’autre, jusqu'à ce que leurs objectifs de vie complètement différents commencent à les séparer.

À sa sortie, le film, qui s’inspire de la bande dessinée de Julie Maroh,  a été reçu comme un chef d’oeuvre du cinéma du 21e siècle. Réalisé par Abdellatif Kechiche, il a d’ailleurs remporté une Palme d'or au Festival de Cannes en 2013. Une consécration pour les deux actrices principales, Léa Seydoux et Adèle Exarchopoulos. Le film est aujourd’hui considéré comme l’une des plus belles histoires d’amour modernes du cinéma. 


Vous trouverez la sélection LQBTQ+ dans le catalogue à la demande et en ligne via Proximus VOD - Films.

Cinéma

Voir tout

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans

Top