Sean Connery, une carrière avant et après James Bond

Cinéma |

Sean Connery est à la fête aujourd’hui, puisqu’il souffle ses 90 bougies. Bien qu’il se soit retiré du cinéma depuis des années, l’acteur écossais est tout simplement inoubliable. Proximus Pickx revient sur la carrière de celui qui fut le premier interprète de James Bond, mais pas que.

De Proximus

Partager cet article

Thomas Sean Connery est né le 25 août 1930 à Édimbourg, en Écosse. Issu d’une famille pauvre, le jeune garçon avait peu de perspectives engageantes devant lui. Il abandonne l’école à 13 ans et enchaîne les petits boulots, comme distributeur de lait ou apprenti boucher. Il s’engage dans la marine à 16 ans, mais un ulcère de l’estomac vient mettre un terme à cette vocation. 

Sean Connery fait ses premiers pas dans le show-business alors qu’il a la vingtaine. Toutefois, ce n’est pas en tant qu’acteur qu’il se fait connaître, mais bien en tant que culturiste. L’Écossais termine troisième du concours Mister Univers en 1950. Quelques années plus tard, il trouve un petit job dans les coulisses du King's Theatre à Edimbourg. C’est là que naît sa passion pour la comédie.

La révélation James Bond

Sean Connery décroche quelques rôles au théâtre, à la télévision et au cinéma à la fin des années 50. Mais rien n’augure alors une grande carrière, tant la consécration se fait tarder. Cependant, tout vient à point à qui sait attendre et une simple étincelle mettra le feu à sa carrière. En 1962, l’acteur remporte un concours pour incarner le célèbre espion britannique James Bond dans une série de films. D’abord peu motivé à l’idée de s’engager dans un si long projet, il finit par accepter. L’Écossais avait besoin d’un grand film pour lancer sa carrière. 

Sean Connery signe alors pour sept long-métrages inspirés de l’univers de Ian Fleming. Sortis entre 1962 et 1983, tous sont des succès retentissants, salués par la critique et le public. Le personnage collera à la peau de l’acteur, au point que Connery en arrivera parfois à le détester. Après sept films, Connery veut tourner la page et passe le flambeau à l'Australien George Lazenby pour incarner 007.

Des succès et des récompenses

Lassé des films commerciaux, l’Écossais opte ensuite pour des projets indépendants plus modestes. Mais sa prestation dans "Le Nom de la Rose" en 1986 le remet sur le devant de la scène, avec un BAFTA du meilleur acteur à la clé. Peu de temps après, il reçoit l’Oscar et le Golden Globe du du meilleur acteur dans un second rôle pour son apparition dans "Les Incorruptibles" de Brian De Palma. 

Sean Connery tournera également avec les plus grands réalisateurs, comme Alfred Hitchcock ("Pas de printemps pour Marnie"), Sidney Lumet ("Le Crime de l’Orient-express") John Huston ("L’Homme qui voulut être roi"), Richard Attenborough ("Un pont trop loin") ou Steven Spielberg ("Indiana Jones et la Dernière Croisade").

L’acteur annonce prendre sa retraite cinématographique en 2003, à 77 ans. Tout au long de son impressionnante carrière, Connery aura acquis une renommée internationale, couronnée par de belles récompenses (un Oscar, deux BAFTA et trois Golden Globes). L’acteur aura su se détacher de son premier rôle iconique et se construire une large palette, qui fait de lui un acteur emblématique de la fin du XXe siècle.

Sujets associés

Regardez tout ce que vous aimez, où et quand vous voulez.

Découvrez Pickx Se connecter

Top

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans

Top