Le KMSK Deinze n’est pas parvenu à prendre les trois points pour son entrée dans le football professionnel. Les Flandriens ont perdu 0-2 malgré une supériorité numérique durant 1/3 de la rencontre. L’Union a mis tout de suite les points sur les ‘i’ et devient ainsi le premier leader du championnat.

Durant une première mi-temps équilibrée, Mertens aurait dû ouvrir la marque pour Deinze, mais c’est Fixelles qui a inscrit le premier but de la nouvelle saison. L’attaquant a bien anticipé un centre de Hamzaoui pour marquer de la tête le 0-1. A l’heure de jeu, Hamzaoui a failli devenir l’anti-héros de la soirée en prenant un second carton jaune. Mais Deinze n’a plus été en mesure de trouver la faille dans la solide défense unioniste. C’est au contraire Nielsen qui sur coup franc a doublé le score pour signer ainsi une grande première en 1B.
  
Première victoire en déplacement

C’est en effet la première fois qu’une équipe visiteuse a réussi à s’imposer dans le match d’ouverture. Lors de la première saison de la 1B, le match d’ouverture  (KSV Roeselare - Lierse SK) s’était terminé sur un partage (2-2). Tous les matches d’ouverture suivants ont été gagnés par l’équipe visitée.
 
2016 - 2017: KSV Roeselare - Lierse SK: 2-2
2017 - 2018: Beerschot-Wilrijk - Union SG: 3-0
2018 - 2019: Lommel SK - Union SG: 1-0
2019 - 2020: Beerschot VA - Sporting Lokeren: 1-0
 
Des Belges et des recrues estivales

Toutefois, le SK mérite également un coup de chapeau, puisque le promus ont débuté leur saison avec pas moins de neuf Belges dans leur onze titulaire. Le Postollec et Dansoko étant les seuls ‘étrangers’ de l’équipe. Néanmoins, ce n’est pas un record puisque lors de la saison 2018-2019, le SK Lommel avait débuté la saison avec 11 Belges dans son onze de base. Le contraste est grand avec l’Union qui a aligné hier huit joueurs avec un passeport étranger. Hamzaoui, François et Fixelles étaient donc minoritaires.  

Autre fait notoire : du côté de Deinze, il n’y avait que deux nouvelles recrues dans le onze de base  (Blondelle et Dansoko) tandis que Felice Mazzu a aligné cinq transferts estivaux au coup d’envoi (Moris, Burgess, François, Lapoussin et Undav). Trois de ces joueurs évoluaient la saison passée à l’Excelsior Virton.