Suspendu en quart de finale de la Ligue des champions contre l'Atalanta, Ángel Di María a prouvé à nouveau face au RB Leipzig que l'animation offensive du Paris Saint-Germain changeait du tout au tout en sa présence. Homme du match de la demi-finale, il pourrait s'inscrire encore un peu plus dans l'histoire de la compétition à l'Estádio da Luz, là où tout a commencé pour lui en Europe.
Le Paris Saint-Germain n'a éprouvé aucune difficulté ce mardi face au RB Leipzig pour se qualifier pour la première finale de Ligue des champions de son histoire. Malmenés et surtout miraculés contre l'Atalanta au stade précédent, les Parisiens ont cette fois-ci maîtriser de bout en bout les débats face à la deuxième sensation de la compétition. Avec un but et deux assists au compteur, Ángel Di María a été le grand bonhomme de cette demi-finale. Un récital de plus pour l'Argentin dans un grand rendez-vous.

Andres Iniesta doit s'incliner

Le milieu offensif réalise cette année la meilleure campagne européenne de sa carrière en termes de statistiques avec trois buts et six passes décisives. Les deux nouveaux caviars qu'il a offert ce mardi portent son total à vingt-sept dans la Coupe aux grandes oreilles. À ce petit jeu, il vient donc de dépasser la légende du FC Barcelone Andres Iniesta. Mais, ce qui est encore plus révélateur, c'est que depuis qu'il évolue en C1, personne n'a fait mieux que lui en dehors des ovnis Cristiano Ronaldo et Lionel Messi.

Ailier de formation,  Ángel Di María fut repositionné en 2014 au poste de milieu de terrain par Carlo Ancelotti au Real Madrid à la suite de la blessure de Sami Khedira. Ce nouveau rôle lui avait permis de devenir un titulaire indiscutable et de remporter son unique Ligue des champions la même année. Ce repositionnement forcé s'avérera, en effet, par la suite de plus en plus adapté au jeu du natif de Rosario.

L'avantage du terrain

Après un passage compliqué à Manchester United, "El Fideo" a réussi à s'imposer petit à petit au sein de l'effectif du Paris Saint-Germain. Cette année, Thomas Tuchel lui accorde une place prépondérante aux côtés de Kylian Mbappé et de Neymar. S'il n'a pas les accélérations fulgurantes de l'un et les dribbles fantasques de l'autre, Ángel Di María n'en est pas moins tout aussi important dans le système de jeu du coach allemand. Positionné sur l'aile droite, il a tout le loisir de faire mal sur son côté mais aussi, et surtout, de rentrer dans l'axe pour trouver des angles de passe incroyables pour ses deux compères de l'attaque. Une polyvalence qui libère notamment son coéquipier brésilien et qui le rend indispensable aux yeux de son entraîneur.

L'Argentin de 32 ans aura l'occasion dimanche de marquer un peu plus l'histoire. Buteur décisif en finale des JO 2008 et homme du match en finale de la Ligue des champions 2014, Ángel Di María répond toujours présent dans les moments les plus importants. Lionel Messi se souvient encore de son absence préjudiciable pour cause de blessure en finale de la Coupe du monde 2014. Neymar et Kylian Mbappé, eux, comptent bien sur l'ancien joueur de Benfica pour les guider vers le succès sur la pelouse de ses premiers exploits européens.

Suivez l'intégralité de la Ligue des champions en exclusivité sur Proximus Sports, disponible dans l'Option All Sports de Proximus Pickx.

Le service Proximus Pickx propose sur son app (dans un premier temps uniquement sur Android. IOS devrait suivre dans quelques jours) un nouveau mode « interactif ». Grâce à cette nouvelle fonctionnalité, vous pouvez, lors de la diffusion des différentes rencontres, découvrir les compositions des équipes, analyser les statistiques du match ou encore retrouver l’historique des rencontres entre les deux clubs en un seul clic. Mais surtout, le lecteur vidéo intéractif vous permet de revivre à votre guise les plus belles actions du match instantanément, en utilisant la molette digitale présente sur la droite de l’écran. Grâce à ces nouvelles fonctionnalités, vivez les exploits de votre équipe favorite comme nulle part ailleurs.