La deuxième journée de la Jupiler Pro League a rendu tous ses verdicts. Il n’y a plus que trois équipes qui totalisent le maximum des points (Beerschot, Charleroi, Standard) et trois équipes qui restent sur un 0 sur 6 (Gand, Zulte Waregem, Ostende).
 
La deuxième journée de la Jupiler Pro League s’est déroulé dans des conditions climatiques plus propices à la pratique du football que le week-end précédent. Les rencontres ont toujours lieu à huis-clos, ce qui rend sans doute ce début de championnat particulier. Si lors de la précédente journée, seulement deux équipes étaient parvenues à s’imposer à domicile, cette fois, ce sont quatre équipes qui se sont imposées dans leur stade fétiche respectif (Charleroi, Cercle, Beerschot, Anderlecht). Toutefois, quatre autres équipes ont réussi à aller chercher les trois points à l’extérieur (Malines, Courtrai, Club, Standard), ce qui reste tout de même appréciable. Une seule rencontre s’est soldée par un partage (Genk-OHL).
 
41 buteurs différents !
 
A l’exception du premier carton de la saison signé par le Club de Bruges à Eupen (0-4), tous les autres duels ont été relativement indécis jusqu’au coup de sifflet final, confirmant ainsi la tendance observée lors de la première journée. Pour l’heure, les 18 équipes de la JPL se tiennent de près. Mais la saison ne fait que commencer. La semaine passée 23 buts avaient été inscrits. Ce week-end dernier, on en a compté deux de plus (25). Soit un total de 48 buts pour … 41 buteurs différents ! Sept buteurs totalisent deux buts à leur compteur (Holzhauser, Bastien, Heymans, Mbenza, Diatta, Plastun, Noubissi).
 
La défense carolo en impose
 
Charleroi affiche une efficacité exemplaire avec un goal average de 2-0 qui lui a permis de prendre six points. Gand et Zulte Waregem ont également inscrit chacun deux buts mais affichent 0 point au classement. Le crédit du bulletin parfait des Zèbres revient donc en grande partie à sa défense et évidemment à Nicolas Penneteau qui vient d’enchaîner deux clean sheets. La saison passée, pour rappel, le doyen des gardiens de la JPL avait gardé ses filets inviolés à 12 reprises et n’avait encaissé au total que 23 buts en 29 matches de championnat. 
 
Premier carton rouge
 
Par ailleurs, la deuxième journée a également vu tomber le premier carton rouge ors du match Anderlecht-St-Trond avec l’exclusion de Sankhon (St-Trond). Pour le reste, 25 cartons jaunes ont été distribués ce week-end. A noter que lors du match Eupen-Club Bruges, Erik Lambrechts n’a dû sortir aucun carton.
 
Premier C4
 
Enfin, après deux journées seulement en JPL, on a eu droit déjà au premier changement d’entraîneur. Franky Vercauteren a été ainsi prié de céder sa place à Vincent Kompany.