Habitué des finales de l'Europa League, le FC Séville tentera ce vendredi soir face à l'Inter Milan d'obtenir un sixième trophée dans cette compétition. Pour cela, les Andalous pourront compter sur leur maître à jouer Éver Banega qui s'apprête à disputer sa dernière rencontre sous les couleurs du club espagnol.
Cinq Ligues Europa glanées en autant de finales depuis 2006. Le FC Séville a l'habitude des grands rendez-vous et sera, de par le poids de l'histoire, favori ce vendredi soir face à l'Inter Milan en finale de la Ligue Europa. Pour répondre à l'adresse offensive du duo Romelu Lukaku- Lautaro Martinez, les Andalous s'en remettront notamment à la vision exceptionnelle de leur milieu offensif Éver Banega pour faire la différence.

L'éclosion sous Unai Emery

Tout comme Lionel Messi, Éver Maximiliano David Banega est né, le 29 juin 1988, à Rosario en Argentine. Formé à Boca Juniors, il s'envole pour le continent européen en janvier 2008 après avoir disputé seulement vingt-huit rencontres sous le maillot jaune et bleu. Ses valises se posent alors à Valence. À 19 ans, "El Tanguito" arrive dans une équipe "Che" en pleine crise. L'adaptation du jeune milieu argentin est difficile, d'autant plus qu'il fait preuve de graves manquements professionnels. Son alimentation et ses sorties nocturnes impactent notamment ses performances.

Prêté une saison à l'Atlético Madrid, sans grand succès, Banega trouve enfin sa place au sein de l'effectif valencian lors de l'exercice 2009-2010 sous la direction d'Unai Emery. Le coach basque lui confie alors les clés du jeu aux côtés de Juan Mata avec qui il forme un duo redoutable. L'Argentin démontre enfin tout son potentiel. Sa vision du jeu, ses passes millimétrées, sa technique au-dessus de la moyenne et son intelligence tactique lui permettent de dicter le tempo du jeu de son équipe.

Douze saisons en Europe

Des blessures à répétition viendront cependant handicaper la suite de sa carrière. La plus malchanceuse survient en dehors des pelouses dans la sphère privée. Alors qu'il revient à peine d'une blessure au genou, il se brise la cheville, le tibia et le péroné écrasé par sa propre voiture. L'incident intervient à la station essence après l'entrainement quand Banega fait le plein de sa Ferrari. En sortant de sa voiture, il oublie de serrer le frein à main. Le bolide italien continue à avancer et lui bloque la jambe entre la roue et le trottoir. Opéré en urgence, il manquera le reste de la saison.

Après six ans à Valence, l'international argentin aux 65 sélections décide de suivre Unai Emery, parti deux ans plus tôt, au FC Séville en 2014. Il y disputera ses meilleures années. Grâce à son expérience, "El Tanguito" est plus mature tactiquement et plus régulier. Déchargé de ses tâches défensives, il s'occupe avec brio de l'animation offensive des Sévillans. Vainqueur de l'Europa League en 2015 et en 2016, il décide alors de tenter l'expérience dans la foulée à l'Inter Milan. Malheureusement il ne parviendra jamais à s'imposer au stade Giuseppe Meazza et il reviendra un an plus tard en Andalousie.

Trois ans après son retour au FC Séville, Ever Banega va quitter le club andalou. À 32 ans, Éver Banega s'apprête à terminer calmement sa carrière en Arabie saoudite dans le club d'Al Shabab. Avant de profiter d'une retraite dorée, il reste un ultime défi à relever en finale de l'Europa League. Une dernier récital face à l'Inter Milan, une formation qui, à l'image de son début de carrière, n'aura pas réussi à l'alimenter de la bonne manière...

Suivez la finale de l'Europa League entre le FC Séville et l'Inter Milan ce vendredi soir, à 21h, en direct sur La Une.