Le Sporting d'Anderlecht a obtenu son premier succès de la saison en championnat ce weekend contre Saint-Trond. Les Mauve et Blanc ont pu à nouveau compter sur l'apport offensif de Landry Dimata qui a défloré la marque pour la première fois après 598 jours d'attente. Une délivrance pour l'attaquant belge mais aussi pour les Bruxellois.
Nous sommes le 27 décembre 2018. Landry Dimata inscrit un doublé lors de la victoire du Sporting d'Anderlecht à domicile face à Waasland-Beveren. Le buteur ne le sait pas encore mais ce sera son dernier but avant un long chemin de croix de près de 1 an et 8 mois. Meurtri par une blessure au genou, Nany manque, en effet, l'entiereté de la saison dernière. Avant une véritable renaissance en ce début d'exercice...

La confiance de Vercauteren

Beaucoup d'observateurs se sont interrogés lorsque Anderlecht a décidé de laisser filer Kemar Roofe au début du mois d'août aux Rangers. Aux côtés du jeune Antoine Colassin, l'ancien buteur de Leeds était le seul à avoir surnagé la saison dernière. Le Jamaïcain était cependant fragile et sujet à des blessures récurrentes. Alors que Dimata faisait son retour dans l'effectif des Mauves, il fallait autour de lui des joueurs capables de le remplacer en cas de rechute.

Une chose était claire dans l'esprit de Franky Vercauteren: Dimata sera titulaire cette saison. L'ancien canonnier du KV Ostende a déjà prouvé à de nombreuses reprises par le passé dans notre championnat qu'il avait l'étoffe pour porter une attaque sur ses épaules. Prêté en juillet 2018 par le VfL Wolfsbourg, le droitier avait inscrit pas moins 13 buts et délivré 4 assists en 20 rencontres pour sa première saison avant de se blesser gravement.

Une entame de saison prometteuse

Titularisé d'entrée de compétition au FC Malines, Landry Dimata n'avait pas réussi à trouver le chemin des filets mais il avait rassuré la direction et les supporters mauves en 60 petites minutes. Face à un adversaire coriace, il avait montré toute l'étendue de sa palette technique et sa faculté à conserver un ballon pour faire remonter le bloc.

Contre Saint-Trond, le buteur âgé seulement de 22 ans a encore fait mieux en plantant sa première rose de la saison de la tête sur un coup franc de son ami Adrien Trebel avant de passer tout près du doublé en touchant la barre transversale. "C’est une énorme délivrance pour moi et j’espère que ce sera un déclic pour la suite. Ce but, c’est pour ma famille, mes amis, mes équipiers et tous ceux qui m’ont soutenu pendant cette période difficile. Je les remercie tous", a-t-il déclaré au micro d'Eleven Pro League à l'issue de la rencontre. Un match référence pour le jeune Belge qui rêve de positionner à nouveau le Sporting d'Anderlecht au sommet de la Jupiler Pro League. Désormais sous les ordres de Vincent Kompany, il visera à emmener son club dans le top-4 cette saison.

Suivez l'intégralité du championnat belge sur Eleven Pro League, disponible dans l'Option All Sports de Proximus Pickx.

Depuis la reprise du championnat de Jupiler Pro League, le service Proximus Pickx propose sur son app (dans un premier temps uniquement sur Android) un nouveau mode « interactif ». Grâce à cette nouvelle fonctionnalité, vous pouvez, lors de la diffusion des différentes rencontres, découvrir les compositions des équipes, analyser les statistiques du match ou encore retrouver l’historique des rencontres entre les deux clubs en un seul clic. Mais surtout, le lecteur vidéo intéractif vous permet de revivre à votre guise les plus belles actions du match instantanément, en utilisant la molette digitale présente sur la droite de l’écran. Grâce à ces nouvelles fonctionnalités, vivez les exploits de votre équipe favorite comme nulle part ailleurs.