Alors que l'Olympique Lyonnais venait d'inscrire 2-1 sur le tableau après un présumé hors-jeu, l'attaquant de Manchester City, Raheem Sterling, a eu l'ultime occasion, à la 86e minute, d'aider City à atteindre les demi-finales de la Ligue des champions pour la première fois. Mais le destin, et les pieds de Sterling, en ont décidé autrement.
La nouvelle défense à trois et les changements tactiques de Manchester City n'ont pas réussi à désarçonner un Lyon rusé qui était auparavant parvenu à éliminer la Juventus en huitième de finale en pratiquant un bon football. Lyon a accepté de laisser la possession du ballon à City pour opérer en contre

Le nouveau plan de l'entraîneur de City, Pep Guardiola, a suscité beaucoup de confusion sur le terrain. A la mi-temps, Lyon était mené 1-0. Quand vous constatez que vos meilleurs joueurs, à l'exception de Kevin De Bruyne, n'ont pas répondu à l'attente, vous savez que la soirée sera difficile.

La balle de l'égalisation pour Sterling

Raheem Sterling s'est distingué dans le sens négatif du terme. L'attaquant anglais a délivré un assist à notre Kevin De Bruyne plus tôt dans la rencontre et a eu ensuite l'occasion d'égaliser. À la 86e minute, l'attaquant Gabriel Jesus a offert à Sterling un véritable caviar. Il n'avait plus qu'à pousser le cuir au fond des filets. Mais Sterling ne serait pas Sterling s'il ne se décidait pas à frapper largement au-dessus du goal. Une grande frustration pour Pep Guardiola, qui s'arrachait les derniers cheveux qu'il a pu trouver en bord de terrain.

Cerise sur le gâteau, Lyon a signé le 1-3 quelques minutes plus tard, après l'énorme raté de Sterling grâce à Moussa Dembélé. Cela a marqué l'élimination de Manchester. Cette année encore, l'équipe de Pep Guardiola et Kevin De Bruyne ne pourra pas aller en finale de la Ligue des champions.