Comment Alexandra Lamy a construit sa carrière sans Jean Dujardin

Cinéma |

Adeptes de la série emblématique "Un gars, une fille" ? Vous avez probablement du mal à dissocier Alexandra Lamy de Jean Dujardin. Même si c’est cette comédie l’a rendue célèbre, la carrière de l’actrice ne s’arrête pas là et regorge de films à voir et à revoir ! 

De Proximus

Partager cet article

Après "Un gars, une fille" : le passage à vide

La mini-série "Un gars, une fille", qui met en scène le quotidien d’un couple (les excellents Loulou et Chouchou), s’achève en 2003, après 4 ans de production. L’osmose du couple de fiction n’est pas sans rappeler le couple dans la vraie vie, formé par Alexandra Lamy et Jean Dujardin. Après ce chapitre de sa carrière qui l’a fait connaître, l’actrice s’essaie avant tout au théâtre. Une nouvelle corde à son arc qui lui apporte un grand succès, si bien qu’elle est nominée aux Molières 2004 comme "Révélation théâtrale féminine". Ses différents projets au cinéma s’enchaînent ensuite, mais sans véritable succès. On peut par exemple citer les films "Rien que du bonheur" ou encore "Livraison à domicile" qui n’ont pas fait de vague. Elle se cantonne au milieu des titres romantiques, peut-être un brin stéréotypés, qui ne relance pas sa carrière. 

Le renouveau des films dramatiques

Il faudra qu’Alexandra Lamy se défasse des comédies romantiques pour que sa carrière connaisse un rebond. L’époque "Un gars, une fille" est définitivement révolue lorsqu’elle s’éloigne de ce genre. Elle se tourne davantage vers les films dramatiques, qui lui ont permis de livrer une nouvelle performance et de réengager le public vis-à-vis de ses talents. Le succès qui va véritablement lui rendre sa réputation, c’est "Les Infidèles" en 2012, dans lequel elle renoue quelque peu avec la comédie pour la mêler, justement, au drame. "Les Infidèles", qui réunit Jean Dujardin, Gilles Lelouche ou encore Guillaume Canet, enregistre ainsi plus de 3 millions d’entrées. Lamy enchaîne ensuite avec "Jamais le premier soir", diffusé ce mardi 18 août sur Plug RTL, une comédie de bande à ne pas louper. 

2015, le second souffle

Si sa carrière débute à la télévision, c’est aussi là qu’elle renaît : la série dramatique "Une chance de trop", en 2015, lui vaut le prix de la meilleure interprétation féminine au festival de la fiction TV de La Rochelle. Elle côtoie ensuite Franck Dubosc, qui lui réserve plusieurs rôles lorsqu’il passe derrière la caméra. C’est le cas dans "Tout le monde debout" en 2018, où elle incarne le premier rôle féminin, une jeune femme en chaise roulante de laquelle le héros, joué par Dubosc, tombe amoureux. Cette année, on s’apprête à retrouver ce duo à l’écran avec le film "Le Sens de la famille" par Dubosc, quant à lui plus autobiographique. On peut dire que la carrière d’Alexandra Lamy ne se limitait pas à son couple et surtout son duo avec Dujardin, qui s’achève en 2013. Apprêtez-vous à (re)découvrir l’actrice dans bien des projets encore, sur le petit comme le grand écran

Regardez tout ce que vous aimez, où et quand vous voulez.

Découvrez Pickx Se connecter

Top

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans

Top