Sean Penn a 60 ans : retour sur la carrière d'un acteur engagé

L'acteur et réalisateur américain Sean Penn fête ses 60 ans aujourd'hui. Une bonne raison pour Proximus Pickx de revenir sur les nombreux faits d'armes de l'acteur deux fois récompensé aux Oscars.

Sean Justin Penn est né le 17 août 1960 à Santa Monica, en Californie. Avec des parents issu du showbiz, il a trait vite eu envie de devenir acteur. S'il commence par une formation théâtrale, au Los Angeles Repertory Theater, c'est à la télévision qu'il fera ses débuts, notamment dans "La petite maison dans la prairie". En 1980, il s'installe à New York et obtient un rôle dans le film "Taps" aux côtés de Tom Cruise. Par la suite, le public s'habitue à le voir dans des rôles de mauvais garçon, comme celui du surfeur raté qu'il incarne dans "Fast Times at Ridgemont High" en 1982.

Son agenda se remplit très vite, il joue encore quelques rôles d'adolescents délinquants comme dans "Bad Boys" en 1983 et dans "Crackers" en 1984. Après, ces rôles se diversifient, il incarne un marine de la Seconde Guerre mondiale dans la romance "Racing with the moon" en 1984, et un espion pour le KGB dans "The Falcon and the Snowman" en 1985. A l'époque, les critiques de cinéma ont loué le talent naturel et l'intensité de Penn, dont la carrière s'est effondrée en raison de sa relation avec Madonna. Le couple s'est marié en 1985,  mais Sean Penn s'est régulièrement violemment pris aux paparazzis, ce qui lui a même valu un mois de prison. Sean Penn et Madonna ont même tourné ensemble dans "Shanghai Surprise" (1986), qui a été descendu par les critiques. Trois ans plus tard, le couple se séparait.

Mystic River et Into the Wild

Ses films suivants ont été mieux accueillis. Il a fait ses débuts en tant que réalisateur avec "Indian Runner" (1991) et quatre ans plus tard, il était à la tête de "The Crossing Guard". La même année, il a reçu sa première nomination aux Oscars pour son rôle de condamné à mort dans "Dead Man Walking" (1995), aux côtés de Susan Sarandon. Il a joué aux côtés de sa seconde épouse Robin Wright, qu'il a épousé en 1996 et dont il a divorcé en 2010, dans le drame romantique "She's So Lovely" (1997), et a été élu meilleur acteur au Festival de Cannes. Il a ensuite été nominé aux Oscars pour "Sweet and Lowdown" (1999) et "I Am Sam" (2001), dans lequel il incarne un père souffrant d'un handicap mental.

C'est avec "The Pledge", que le talent de Penn pour la réalisation explose vraiment, en 2001. Ce drame avec Jack Nicholson dans le rôle d'un détective de police poursuivant un meurtrier d'enfant a été nominé pour la Palme d'or au Festival de Cannes. Le second temps fort de sa carrière arrive en 2003, où il reçoit l'Oscar du meilleur acteur pour son rôle de père endeuillé dans "Mystic River" de Clint Eastwood.

Second Oscar

En 2008, Penn incarne Harvey Milk, un des premiers gouverneurs élus ouvertement gay aux États-Unis. Sa performance passionnée lui rapporte un deuxième Oscar du meilleur acteur. Deux ans plus tard, il incarne un autre personnage historique : l'ancien diplomate américain Joseph C. Wilson dans le thriller "Fair Game", basé sur le scandale politique de 2003 dans lequel des employés de la Maison-Blanche ont divulgué l'identité de la femme de Wilson - un agent secret de la CIA - pour tenter de le discréditer. Après tout, Wilson a régulièrement critiqué la guerre menée par les États-Unis en Irak, et cela n'a pas profité à tout le monde. Le rôle de Wilson a été écrit pour Penn, car il était lui-même opposé à la guerre en Irak, l'acteur a souvent pointé du doigt le président George W. Bush, qu'il a ensuite considéré comme coresponsable de la montée du mouvement terroriste État islamique.
 
Dans le drame "The Tree of Life" (2011) de Terrence Malick, Penn apparaît comme un homme tourmenté par les souvenirs de sa jeunesse. Après ce film, la carrière de Sean Penn s'essouffle. Après quelques rôles moins mémorables dans des films médiocres tels que "Gangster Squad" et "The Gunman", il a prêté sa voix pour dans le film d'animation "Angry Birds" (2016). Ensuite, il est passé au petit écran avec son rôle d'astronaute chevronné dans la série télévisée "The First", sur le premier vol spatial habité vers Mars. La série a été interrompue après une seule saison, même si la série s'avérait prometteuse. En 2018, l'acteur a publié son premier livre : "Bob Honey Who Just Do Stuff", une satire sur un tueur à gages divorcé. Dans son épilogue, il critique vivement le président Donald Trump.

L'année dernière, Penn a fait son retour sur le grand écran dans "The Professor and the Madman", un film sur la création de l'Oxford English Dictionary. Si la performance de Mel Gibson a été saluée, le film lui-même n'a pas réussi à convaincre les critiques, ni le public. Depuis, Sean Penn n'a plus la cote à Hollywood.

Cinéma

Voir tout

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans

Top