Ces chansons belges qui nous emmènent au bout du monde

Certaines ont peut-être bercé votre enfance, d’autres ont probablement marqué des moments forts de votre vie. Retour sur quatre chansons interprétées par des artistes belges, pointure de la musique, qui continuent de nous faire voyager.

Jacques Brel, “Amsterdam”

“Sur le port d’Amsterdam…” et nous voilà déjà transportés chez nos voisins du nord. Ces marins, on se les imagine. Cette ambiance, on se la représente. “Amsterdam", c’est l’une des chansons emblématiques du chanteur belge, sortie en 1964, dont il est à la fois interprète et compositeur. Présentée pour la première fois à son public à l’Olympia cette même année, Brel est au sommet de sa gloire. Et l’histoire derrière cette chanson nous fait d’autant plus voyager, car c’est dans le sud de la France qu’il l’écrit. Elle fera ensuite le tour du monde, reprise, notamment, par David Bowie. 

Salvatore Adamo, “À demain sur la lune”

Dès les premières tonalités, Adamo fait décoller ses auditeurs. Et il a vu juste, son timing est parfaitement choisi. En 1969, date de sortie du titre "À demain sur la lune", l’homme pose pour la première fois un pied sur la lune. La chanson se veut légère, aussi bien dans la mélodie que dans les paroles. Un univers poétique dans lequel Adamo continue d’emmener son public. 

Axelle Red “Back to Tokyo”

Destination Japon ! Quand la Belge sort ce titre, milieu des années 80, la jeune Axelle Red n’est qu’au début de sa longue carrière. “Back to Tokyo” est révélé au public en 1985. Il s’agit de son deuxième single, qu’elle interprète en anglais. Relativement peu connu du grand public, c'est l'occasion de découvrir l'artiste belge à ses débuts. 

Le Grand Jojo, “E viva Mexico”

“E viva Mexico, enlevez les sombreros, les p’tits Belges, les p’tits Belges vont à Mexico !” Comment ne pas évoquer cette chanson devenue légendaire pour tous les Belges amateurs de football, et même au-delà ? Ce titre a littéralement propulsé tout le pays au Mexique, lors de la Coupe du monde en 1986, quand les Diables rouges se sont illustrés sur le terrain face aux plus grandes équipes. 

Musique Maestro !

Voir tout

Le sport à la une

Voir tout

L'actu cinéma et séries

Voir tout

L'actu esport

Voir tout

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans

Top

Contrôle parental actif

Veuillez introduire votre code PIN pour désactiver le contrôle parental pendant 10 minutes.

Code PIN oublié? Contactez le 0800 99 696

Aide?