La surprenante histoire du tube planétaire "Dragostea Din Tei"

Dans la rubrique "One hit wonders", Proximus Pickx se plonge dans l'histoire de la musique à la recherche des récits parfois remarquables qui se cachent derrière d'immenses succès. Aujourd'hui, focus sur la légende derrière le succès du titre "Dragostea Din Tei" du groupe O-Zone.

Lorsque le morceau des Moldaves d'O-Zone est sorti au printemps 2004, il a rapidement déferlé dans toute l'Europe. Du Portugal à la Norvège, le tube a envahi tous les hit-parades du continent. Fait étonnant: ce sont surtout les pays d'Europe occidentale, plus que les pays de l'est, qui ont vu passer ce raz-de-marée.

Le titre s'est retrouvé en première position dans dix pays d'Europe occidentale, dont la Belgique, où 100.000 exemplaires ont été vendus. Loin toutefois de nos voisins français, qui furent plus d'un million à acheter un exemplaire. Au Japon aussi, le tube a cartonné, avec pas moins de 4 millions de singles vendus. En tout, le single s'est écoulé à 8 millions d'exemplaires et fut numéro un dans 27 pays.

Des paroles obscures

En 1998, Dan Balan (photo) et Petru Jelihovschi fondent le duo O-Zone. En septembre 1999, les deux jeunes hommes font leurs débuts avec "Dar, unde esti...", mais l'album n'est pas un succès. Jelihovschi jette ensuite l'éponge et Balan se voit contraint de trouver un nouveau chanteur. Il recrute Arsenie Todiras, 17 ans, et le groupe devient bientôt un trio avec l'arrivée de Radu Sârbu. O-Zone tente sa chance à Bucarest, la capitale roumaine, où leur premier album, "Number 1", ne fait pas grand bruit. En 2003, ils se font tout de même remarquer avec le single "Despre Tine", mais la vraie révélation n'aura lieu qu'un an plus tard.

Le trio de dj's moldaves couche sur le papier quelques phrases sans réel sens en roumain, qui peuvent être traduites par "Tu veux partir mais tu ne veux pas m'emmener avec toi / tu ne veux pas m'emmener avec toi (2x) / ton visage et l'amour des tilleuls / me rappellent tes yeux. Le titre, "Dragostea Din Tei", se traduit par "L'amour du tilleul". Une partie du refrain est par ailleurs inspirée de la "Sonate pour piano n° 17" de Mozart.

Le single fut d'abord lancé en Roumanie, alors pays de résidence du groupe, avant qu'il soit diffusé quelques mois plus tard en Europe, où il devient le tube de l'été 2004. Le titre a conservé une place dans certains hit-parades d'Europe de l'Est jusqu'en 2006.

Numa Numa Dance

L'essor d'internet va encore amplifier le phénomène. De nombreuses parodies du clip voient le jour, celle de Gary Brolsma étant sans doute la plus mémorable. Son hilarante "Numa Numa Dance", réalisée en 2004, est devenue virale et appartient aujourd'hui au patrimoine du net.

Après "Dragostea din Tei", Dan, Radu et Arsenie ne connaîtront plus d'autre succès. En 2005, le groupe se sépare pour des "raisons privées" et tous trois décident de poursuivre une carrière solo, Arsenie étant celui qui connaîtra le plus de succès.

Musique Maestro !

Voir tout

Le sport à la une

Voir tout

L'actu cinéma et séries

Voir tout

L'actu esport

Voir tout

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans

Top

Contrôle parental actif

Veuillez introduire votre code PIN pour désactiver le contrôle parental pendant 10 minutes.

Code PIN oublié? Contactez le 0800 99 696

Aide?