Le Bayer Leverkusen affronte ce lundi, à 21h sur La Deux, l'Inter Milan de Romelu Lukaku à Düsseldorf dans le cadre des quarts de finale de l'Europa League. Leon Bailey pourrait en profiter pour forcer son destin et enfin prouver qu'il a le niveau pour le sommet européen.
Le 31 janvier 2017, Leon Bailey, 19 ans, quittait le Racing Genk par la petite porte dans les toutes dernières heures du mercato hivernal. Six mois plus tôt déjà, le beau-père et agent du joueur Craig Butler avait menacé d'utiliser la loi '78 pour forcer un transfert vers l'Ajax Amsterdam. Les Limbourgeois acceptent finalement de céder le joueur à la mi-saison au Bayer Leverkusen. L'ailier gauche signe alors un contrat à la Bayer Arena jusqu'en 2022.

La Bundesliga découvre un phénomène

Le Jamaïcain a mis du temps avant de véritablement s'imposer dans le onze de base des Rouge et Noir. Il faut attendre septembre 2017 pour que Leon Bailey soit décisif pour ses couleurs. Grâce à deux assists face à Hambourg et sa toute première réalisation à Schalke, la rapide joueur de flanc réussit à gagner sa place de titulaire pour le reste de la saison. En tout, cette année-là, il inscrit 12 buts et délivre 6 assists en 34 matches toutes compétitions confondues.

Les deux saisons suivantes, Leon Bailey est moins concret devant la cage. Il ne plante, en effet, que respectivement 5 et 7 roses par exercice. Pourtant, le Jamaïcain affole les cadors de Premier League et son nom est de plus en plus cité à l'étranger. Sa vitesse impressionnante, sa technique et sa frappe de balle font de lui un joueur redoutable et redouté par de nombreux défenseurs.

Le bon moment pour un départ ?

Près de trois ans et sept mois après son arrivée en Allemagne, le natif de Kingston alterne désormais entre le banc de touche et le onze de base. Le travail défensif de Leon Bailey a toujours été l'un de ses défauts. Certains déchets dans son jeu doivent également encore être gommés. Son entraîneur Peter Bosz connaît son potentiel et attend beaucoup de lui. Il n'hésite pas à le challenger en le mettant en concurrence avec d'autres éléments offensifs comme l'ancien Parisien Moussa Diaby, âgé seulement aussi de 21 ans.

Muet depuis la reprise de la compétition, Leon Bailey a encore l'opportunité de s'illustrer en Europa League cette saison. Face à la défense expérimentée mais lente de l'Inter Milan, les accélérations fulgurantes du Jamaïcain pourraient faire la différence. À lui de prouver à l'entraînement à son coach qu'il a l'envie de repousser ses limites. Cette rencontre pourrait bien marquer un tournant dans la carrière de Bailey afin de rejoindre la crème de la crème européenne.

Le calendrier complet des quarts de finale de l'Europa League:

Lundi 10 août:
Inter Milan - Bayer Leverkusen à 21h sur La Deux
Manchester United - FC Copenhague à 21h

Mardi 11 août:
Wolverhampton - Séville FC à 21h sur La Deux
Shakhtar Donetsk - FC Bâle à 21h