La saison de Jupiler Pro League 2020-2021 commence ce week-end. Le match d'ouverture opposera le tenant du titre, le Club de Bruges à Charleroi, ex-troisième. Les Blauw en Zwart voudront asseoir leur domination, tandis que les Zèbres auront à coeur de montrer qu'ils ont leur place parmi les six premiers.

Après la désastreuse finale de Coupe de Belgique contre l’Antwerp - où Bruges n’a jamais prétendu à la victoire -, le club a traversé une petite crise. Le match a montré les lacunes du collectif brugeois, ne laissant d’autre choix aux dirigeants que de s’activer sur le marché des transferts et de préparer rigoureusement la reprise du championnat.

Au Sporting Charleroi aussi, le train ne semble pas encore sur les bons rails. Même si les Carolos ont conservé leur noyau dur, les troupes de Karim Belhocine n’ont pas laissé une forte impression durant leur préparation. Il faudra montrer mieux contre Bruges. 

Le Club pour réitérer l'exploit

Au micro de Sporza, Philippe Clement a été clair sur les raisons de la médiocre prestation en Coupe: "La saison qui suit un titre est toujours dangereuse. Dans les têtes, on perd un peu de concentration. J’espère que ce match sera un bon avertissement pour mes joueurs".  C’est l’un des principaux défauts du collectif brugeois: si tous les piliers sont (pour l’instant) restés au club, une forme de relâchement est à craindre. 

L’attaque blauw en zwart se retrouve quand même un peu dégarnie. Seul le jeune Youssouph Badji, 18 ans, pourrait officier en pointe. Bruges devra immanquablement recruter des attaquants expérimentés, afin d’éviter une pénurie dans ce secteur. En outre, des joueurs-clés comme Deli, Matta, Diatta et Dennis n'ont pas participé à la préparation, pour différentes raisons. Leur absence s’est fait sentir sur le terrain lors de la finale contre l’Antwerp. 

Dès lors, si Clement veut décrocher un deuxième titre consécutif (exploit réalisé seulement en 1978 et 1979 par le club brugeois), il devra inculquer une mentalité de vainqueur à ses joueurs, tout en créant de la concurrence au sein de son noyau. 

Charleroi pour une place dans le top

Après une troisième place la saison dernière, récompensée par un billet pour l'Europa League, Karim Belhocine et ses hommes entendent confirmer le statut de Charleroi en tant que grand club du pays.

Tout comme Philippe Clement, Belhocine dispose d’un noyau plutôt similaire à celui de la saison dernière. Les artisans du succès carolo comme Ryota Morioka et Marco Ilaimaharitra sont restés au Pays noir. Sur le marché des transferts, les Zèbres se sont distingués avec les arrivées de Guillaume Gillet et de Kaveh Rezaei. Du côté des pertes, on note le départ de Nurio, parti pour Gand.  

Charleroi n’a pas brillé durant la pré-saison. Les lourdes défaites contre Saint-Etienne et Metz ont mis en lumière des errements défensifs inhabituels. Les Carolos devront resserrer les mailles derrière et faire parler la poudre devant s’ils veulent concrétiser leurs ambitions de top 6. 

Qui prendra le meilleur départ? Suivez le match sur Eleven Pro League 1 en direct ce samedi à 16h30, grâce à l'Option All Sports de Proximus Pickx.

Par ailleurs, dès la reprise du championnat de Jupiler Pro League, le service Proximus Pickx proposera sur son app (dans un premier temps uniquement sur Android) un nouveau mode « interactif »: 'On Rewind'. Grâce à cette nouvelle fonctionnalité, vous pourrez, lors de la diffusion des différentes rencontres, découvrir les compositions des équipes, analyser les statistiques du match ou encore retrouver l’historique des rencontres entre les deux clubs en un seul clic. Mais surtout, 'On Rewind' vous permet de revivre à votre guise les plus belles actions du match instantanément, en utilisant la molette digitale présente sur la droite de l’écran. Grâce à ces nouvelles fonctionnalités, vivez les exploits de votre équipe favorite comme nulle part ailleurs.