L’Olympique lyonnais se déplace ce vendredi à Turin pour y disputer son huitième de finale retour de Ligue des champions contre la Juventus. Si les Gones ont remporté le match aller (1-0), ils savent que rien n’est joué d’avance contre l’ogre italien. Pour créer l’exploit, ils compteront certainement sur le talent de Bruno Guimaraes, la pépite brésilienne qui a transformé l’OL.
"Bruno Guimaraes est un formidable joueur de ballon, on a beaucoup plus de fluidité depuis qu'il est rentré dans ce milieu." Ces mots de l’entraîneur lyonnais Rudi Garcia après la victoire des siens dans le derby contre Saint-Etienne en février dernier témoignent de l’adaptation éclair du Brésilien de 22 ans dans l’effectif des Gones. Ardemment convoité par l’Atlético Madrid au mercato hivernal, alors qu’il évoluait encore à Paranaense dans son pays natal, c’est sur insistance de son compatriote Juninho que Bruno Guimaraes a finalement posé ses valises à Lyon. Une très bonne pioche de la direction, car en une poignée de matches à peine, le milieu de terrain brésilien a remis une équipe moribonde sur les bons rails pour devenir le nouveau chouchou du public.

Un milieu complet

Avec des succès probants contre Metz (0-2), la Juventus (1-0) et face à Saint-Etienne (1-0) peu après son arrivée, le jeune Brésilien a redonné des couleurs à l’OL. Bon récupérateur doté d’une excellente technique et d'une qualité de passe au-dessus de la moyenne, Guimaraes se distingue par l’épaisseur de sa palette. Par sa maîtrise et son charisme, il rassure et bonifie ses partenaires, à commencer par ses deux compères du milieu de terrain Lucas Tousart et Houssem Aouar, qui se sentent libérés et occupent désormais un rôle plus en adéquation avec leurs qualités.

Si l’Europe le découvre seulement, Bruno Guimaraes est déjà une star au Brésil. Capitaine de l’équipe olympique, le natif de Rio de Janeiro devait être le fer de lance de sa sélection pour les Jeux de Tokyo, avant que la pandémie de coronavirus en décide autrement. Après ses excellents débuts sous le maillot lyonnais, il a reçu sa première convocation avec la Seleçao de Tite pour les matches de qualification du Mondial 2022 contre la Bolivie et le Pérou, qui ont eux aussi été reportés.

En quête d’exploit

Rayonnant pour son baptême en Ligue des champions contre les récents champions d’italie en février dernier, Bruno Guimaraes a une nouvelle occasion de marquer les esprits ce vendredi. Une solide prestation du Brésilien contre la bande à Cristiano Ronaldo pourrait aider l’Olympique lyonnais à créer l’exploit et atteindre les quarts de finale, stade de la compétition que le club français n’a plus atteint depuis la saison 2009-2010.

Guimaraes, qui ne cache pas son rêve d’évoluer un jour en Premier League ou en Liga – il possède d’ailleurs la nationalité espagnole – sait que la poursuite de sa fulgurante ascension passera par des performances remarquées sur la scène européenne. Que le jeune prodige se rassure néanmoins: il se murmure que le FC Barcelone suit déjà attentivement ses prestations…

Suivez Juventus - Lyon ce vendredi soir à partir de 21h en direct sur Proximus Sports.