Le Standard en quête de régularité

Alors que le Standard s’apprête à recevoir le Cercle Bruges pour leur premier match de championnat ce samedi, Proximus Pickx voux préface la saison des Rouches.

Cinquième de la défunte saison, certes tronquée, le Standard de Michel Preud’homme n’est pas parvenu à titiller le Club Bruges dans la course au titre, comme le prévoyaient de nombreux observateurs. Quelque peu usé, le technicien liégeois annonçait en juin dernier qu’il ne serait pas de retour sur le banc des Rouches, préférant se concentrer sur son rôle de vice-président du club. En concertation avec la direction, il a ainsi participé à la désignation de son successeur Philippe Montanier.

Nouveau coach, ossature inchangée

Si succéder à Michel Preud’homme n’est jamais une tâche facile pour un entraîneur, le coach français ne compte pas tout chambouler à Sclessin. Il devrait en effet s’inscrire dans la dynamique mise en place par Preud’homme durant deux saisons, tout en y ajoutant sa touche personnelle. Le défi principal de celui qui fut élu meilleur entraîneur de Liga en 2013 sera sans doute d’apporter à ses troupes plus de régularité dans leurs prestations ainsi qu’une efficacité offensive retrouvée, deux facteurs qui ont trop souvent fait défaut aux Rouches la saison dernière.

Réputé pour sa flexibilité tactique et son travail avec les jeunes, Montanier entamera la saison avec un noyau quasi inchangé depuis le mois de mars, ce qui devrait lui faciliter la tâche, même si l’extension du mercato estival jusqu’au mois d’octobre est susceptible de changer la donne. Bien que courtisés, des cadres comme Zinho Vanheusden, Mergim Vojvoda, Selim Amallah ou encore Samuel Bastien, qui aura à coeur de confirmer son excellente saison 2019-2020, seront bien présents en ce début de championnat.

Les play-offs 1 dans le viseur

Le premier objectif des Liégeois en ce début de saison sera de se qualifier pour les poules de l’Europa League, ce qui est encore loin d'être garanti, les Standardmen devant pour cela franchir trois tours préliminaires. En championnat, l’ambition du Standard reste la même que les années précédentes, à savoir accéder aux play-offs 1, dont les places seront encore plus chères cette saison puisqu’ils ne seront composés que de quatre équipes au lieu des six habituelles, et décrocher un ticket européen via le championnat ou la Coupe.

Les finances du club n’étant pas au beau fixe, la direction a déjà annoncé qu’elle ne ferait pas de folie durant le mercato. Si peu d’arrivées sont donc à prévoir en bord de Meuse, ce pourrait être l’occasion pour quelques jeunes joueurs de l’Académie de pointer le bout de leur nez en équipe première. S’il gardera sans aucun doute un oeil sur les nombreux jeunes qu’il a alignés pendant la préparation, Philippe Montanier a retenu Nicolas Raskin, Damjan Pavlovic et Denis Dragus dans le noyau A. Trois jeunes talentueux qui devront aider les “grands” à retrouver les premières places de la Jupiler Pro League cette saison.

Le Standard débutera sa saison 2020-2021 à domicile contre le Cercle Bruges ce samedi à 19h, un match à suivre en direct sur Eleven Pro League, disponible dans l'option All Sports de Proximus Pickx.

Par ailleurs, pour la reprise du championnat de Jupiler Pro League, le service Proximus Pickx propose sur son app (dans un premier temps uniquement sur Android) un nouveau mode "lecteur video interactif". Grâce à cette nouvelle fonctionnalité, vous pourrez, lors de la diffusion des différentes rencontres, découvrir les compositions des équipes, analyser les statistiques du match ou encore retrouver l’historique des rencontres entre les deux clubs en un seul clic. Mais surtout, le 'lecteur video interactif' vous permet de revivre à votre guise les plus belles actions du match instantanément, en utilisant la molette digitale présente sur la droite de l’écran. Grâce à ces nouvelles fonctionnalités, vivez les exploits de votre équipe favorite comme nulle part ailleurs.

Musique Maestro !

Voir tout

Le sport à la une

Voir tout

L'actu cinéma et séries

Voir tout

L'actu esport

Voir tout

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans

Top

Contrôle parental actif

Veuillez introduire votre code PIN pour désactiver le contrôle parental pendant 10 minutes.

Code PIN oublié? Contactez le 0800 99 696

Aide?