Disney World, terre de jeu de la NBA

Exit Mickey, Donald ou Dingo à Disney World à partir de fin juillet. Les personnages préférés des enfants (et des adultes !) laissent, en effet, leur place à LeBron James, Giánnis Antetokoúnmpo et à toute la NBA qui a décidé de s'isoler dans le parc pour terminer le championnat de basketball nord-américain.

Pandémie de nouveau coronavirus oblige, la NBA, principale ligue de basketball au monde, a dû s'adapter pour reprendre le championnat nord-américain de la manière la plus saine et la plus sécurisée possible. C'est à Disney World, au sein du célébre parc pour enfants, que l'ensemble des joueurs ont été réunis à l'abri du monde extérieur. La bulle d'Orlando, comme on l'appelle, fait vivre quelque 1500 personnes (joueurs, staffs des 22 équipes, personnel divers, rares journalistes) ensemble.

Trois mois d'enfermement

Les franchises qui peuvent encore accéder aux playoffs sont présentes en Floride depuis début juillet et y resteront pour un minimum de 5 semaines et demie. Celles qui parviendront à aller jusqu'au bout de l'aventure resteront pas moins de 3 mois au sein de cette bulle. Afin de garantir le bon déroulement de la compétition et la sécurité de tous, tous les basketteurs sont testés quotidiennement. Pour l'instant, seuls deux cas positifs sont à déplorer.

Les joueurs ont, de plus, l'interdiction de quitter le luxueux complexe ESPN Wide World of Sports. Lou Williams (Clippers), qui est passé dans un strip-club après avoir été autorisé à se rendre à un enterrement, a notamment vu sa quarantaine rallongée à dix jours pendant la préparation. Pour tout le monde, cela signifie donc pas de contact direct avec la famille, les amis ou tout autre personne située en dehors de la bulle.

Des loisirs à gogo

Pour garantir un semblant de vie sociale, les basketteurs ont l'opportunité de s'adonner à de nombreux loisirs. Golf, tennis de table ou encore jeux vidéo et parties de cartes avec ceux qui partagent le même hôtel. La musique est également au rendez-vous grâce à des DJ Sets et des films sont également mis à leur disposition à travers des projections.

Enfin, tout est également mis en oeuvre pour soigner l'image des basketteurs qui ne sont visibles qu'à la télévision puisque toutes les rencontres se jouent à huis clos. Des services de barbier, de manucure ou même de pédicure ont été prévus. Et si les joueurs veulent s'évader le temps d'un instant de la bulle, il leur reste des séances de yoga et de méditation. Des fantaisies qui sont évidemment les bienvenues à Disney !

Suivez les rencontres de NBA grâce à la chaîne Eleven Sport, disponible dans l'Option All Sports de Proximus Pickx.

Musique Maestro !

Voir tout

Le sport à la une

Voir tout

L'actu cinéma et séries

Voir tout

L'actu esport

Voir tout

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans

Top

Contrôle parental actif

Veuillez introduire votre code PIN pour désactiver le contrôle parental pendant 10 minutes.

Code PIN oublié? Contactez le 0800 99 696

Aide?