Face au coronavirus, les blockbusters tombent comme des mouches

Ce n'est un secret pour personne, la crise sanitaire liée au coronavirus a durablement touché le secteur de la culture. L'industrie du cinéma est particulièrement touchée, et les sorties des blockbusters sont repoussées les unes après les autres. Proximus Pickx se penche sur l'agenda des sorties 2020.

Le silence règne à Hollywood. L'arrêt des studios de cinéma est compréhensible : tandis que les gouvernements appellent leurs populations à ne pas se regrouper dans des espaces confinés, à garder suffisamment de distance et à réduire leurs bulles sociales, les studios n'ont pas envie de prendre le risque de sortir leurs grosses productions au mauvais moment. L'avenir semble très incertain : comment la pandémie évoluera-t-elle ? Où et avec quelle intensité le virus va-t-il réapparaître ? Y aura-t-il assez de spectateurs dans les salles de cinéma pour rentabiliser le film ? 

Beaucoup de questions et peu de réponses. Hollywood n'a donc plus qu'une seule option: attendre que la tempête se calme et garder au frais toutes les superproductions en boîte. En l'état actuel des choses, ces prochains films sont annoncés dans les prochains mois.

The New Mutants (26 août)

La sortie de cette superproduction de Disney était initialement prévue pour 2018, mais après plusieurs changements d'agenda, la sortie a finalement été prévue en avril de cette année. Lorsque le coronavirus a frappé, la date a également été reportée. La nouvelle date de sortie du dernier volet de la saga "X-Men" est désormais également compromise. Les experts hollywoodiens considèrent que les chances que le film sorte fin août sont faibles, d'autant plus que Disney a décidé de repousser la sortie de "Mulan", également prévue en août, à une date ultérieure.

Tenet (26 août)

Le dernier film du grand Christopher Nolan sera probablement la seule superproduction à être projeté dans nos cinémas cet été. Après avoir été reportée à d'innombrables reprises, la date de sortie chez nous a été fixée au 26 août. Warner Bros. mentionne cependant que toutes les dates de diffusion sont susceptibles d'être modifiées. Le mystérieux thriller de science-fiction avec Robert Pattinson, Elizabeth Debicki, Dimple Kapadia et Martin Donovan ne sortira pas en Amérique du Nord avant début septembre. Cette prudence peut être motivée par le fait que la fin de la première vague du virus de l'autre côté de l'Atlantique est encore loin d'être passée.

The King's Man (16 septembre)

Le prequel de "Kingsman" du réalisateur Matthew Vaughn était initialement attendu en février 2020, mais la sortie a été reportée à septembre juste avant l'épidémie de coronavirus. Encore une fois, même cette date est loin d'être certaine : d'autres grands studios ont déjà modifié leur calendrier de sortie pour septembre par précaution, et il y a de fortes chances que Disney et Fox suivent le pas.

Wonder Woman 1984 (30 septembre)

La suite de "Wonder Woman" était déjà à l'affiche à la fin du mois de décembre de l'année dernière, mais parce que la sortie menaçait d'être éclipsée par l'arrivée de "Star Wars : The Rise of Skywalker", Warner Bros. a reporté son film de superhéros à juin 2020. L'intention était de programmer ce film avec Gal Gadot comme une superproduction estivale - tout comme la première partie. Mais la crise est arrivée et le film a été reporté deux fois de plus. La question de savoir si la date actuelle sera maintenue est toujours d'actualité.

Candyman (16 octobre)

Ce reboot très attendu du classique du cinéma d'horreur Candyman, réalisé par le talentueux Jordan Peele, devrait sortir dans les salles de cinéma à la mi-octobre. La sortie de juin a été déplacée en août à cause du virus, mais le studio Universal a changé d'avis et a finalement programmé le film pour Halloween, ce qui se prête bien sûr davantage au genre.

Mort sur le Nil (23 octobre)

La suite du "Meurtre de l'Orient express" de Kenneth Branaugh a été programmée pour octobre, après avoir été reportée à décembre 2019, date de sa sortie initiale, suite à l'acquisition de la Fox par Disney. Disney est actuellement convaincu que la date de publication actuelle est réalisable.

No Time To Die (25 novembre)

L'adieu de Daniel Craig au rôle de James Bond devrait apparaître au cinéma à la fin du mois de novembre. La sortie a été reportée trois fois, la dernière à cause du coronavirus. Selon la rumeur, il est possible que la superproduction soit à nouveau reportée. Universal et MGM envisageraient de ne pas lancer le 25e épisode de la série iconique des James Bond avant l'été 2021. L'attente est insoutenable pour les fans, ainsi que pour Daniel Craig.

West Side Story (18 décembre)

Nous découvrirons à la fin de cette année comment le réalisateur vedette Steven Spielberg a façonné ce classique. Son remake au cinéma met en scène Ansel Elgort et Rachel Zegler comme protagonistes de cette histoire romantique. Un scénario qui a fait ses preuves pris en main par un réalisateur comme Spielberg, c'est un succès au box-office quasiment assuré.

Coming 2 America (18 décembre)

Pour l'instant, la date de sortie de la suite de "Un prince à New York" (1988) avec Eddie Murphy est prévue pour les fêtes de fin d'année. Plus tôt, le film était attendu en août, mais Paramount n'a pas voulu prendre de risques et a renoncé à ses sorties estivales. Il n'y a pas encore eu de deuxième report, mais le studio de cinéma n'est pas rassuré. Par exemple, la Paramount n'a pas encore publié de matériel promotionnel autour de cette comédie, ce qui trahit une certaine appréhension.

Musique Maestro !

Voir tout

Le sport à la une

Voir tout

L'actu cinéma et séries

Voir tout

L'actu esport

Voir tout

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans

Top