Nice to meet you... Dimitri Van den Bergh

Lumière sur Dimitri Van den Bergh cette semaine dans notre rubrique "Nice to meet you". Pas de panique si ce nom ne vous dit rien: nous vous présentons le tout récent vainqueur du tournoi de darts (fléchettes) World Matchplay.

Si les fléchettes ne jouissent actuellement pas de la même reconnaissance que le football ou le cyclisme dans notre pays, cela pourrait bientôt changer grâce à Dimitri Van den Bergh. Le joueur de darts anversois de 26 ans a acquis une renommée internationale ces dernières années et fut récompensé dimanche dernier par une victoire au prestigieux tournoi World Matchplay à Milton Keynes, en Angleterre. Il est donc grand temps de vous présenter celui que l'on surnomme "The DreamMaker".

Double champion du monde chez les jeunes

Si Van den Bergh s'est lancé dans une carrière de joueur de fléchettes, c'est avant tout grâce à son père Chris, lui-même ancien joueur expérimenté. Le jeune Van den Bergh se fait pour la première fois remarquer en participant aux championnats du monde de 2016. Ses pas de danse sur le podium au son de "Happy" de Pharrell Williams lui ont d'ailleurs valu un premier surnom, celui de "Dancing Dimi".

Dans les années qui suivent, le jeune Anversois poursuit son ascension vers le sommet en étant couronné deux fois champion du monde junior (2017 et 2018). Le championnat du monde PDC de 2018 marque sa grande percée au plus haut niveau. Il s'inclinera en quarts de finale contre le futur vainqueur Rob Cross.

Prestigieuse victoire au World Matchplay

Après une nouvelle participation aux quarts de finale au championnat du monde 2020, The DreamMaker a vécu son propre rêve au World Matchplay la semaine dernière. Le prestigieux tournoi réunissant les 32 meilleurs joueurs de la saison est considéré comme l'un des sept tournois majeurs du circuit PDC, que l'on pourrait comparer aux tournois du grand chelem en tennis.

Et le moins que l'on puisse dire, c'est que Van den Bergh a dépassé les attentes pour ses débuts. Après avoir successivement éliminé l'Anglais Nathan Aspinall, Joe Cullen, Adrien Lewis et Glenn Durrant, le huitième mondial et double champion du monde Gary Anderson l'attendait en finale. Le Belge ne s'est pas laissé déstabiliser et a fini par l'emporter sur l'Écossais avec un score de 18-10, entrant ainsi dans l'histoire du sport belge. Dancing Dimi semble promis à un grand avenir!

Musique Maestro !

Voir tout

Le sport à la une

Voir tout

L'actu cinéma et séries

Voir tout

L'actu esport

Voir tout

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans

Top

Contrôle parental actif

Veuillez introduire votre code PIN pour désactiver le contrôle parental pendant 10 minutes.

Code PIN oublié? Contactez le 0800 99 696

Aide?