"Karaté Kid": les anecdotes d’un tournage inédit

Remake du long-métrage éponyme des années 80, le "Karaté Kid" de 2010 remet au goût du jour un des films les plus cultes sur les arts martiaux. Jackie Chan et Jaden Smith y rejouent ce tandem maître-élève qui nous rappelle que les arts martiaux sont bien plus qu’un simple sport de combat. Proximus Pickx vous dévoile quelques secrets et anecdotes de tournage du film, diffusé ce mardi à 20h30 sur La Deux.

Sorti en 1984, le premier "Karaté Kid" a bien résisté à l’épreuve du temps. Certes, les images ont un peu vieilli et les looks ont changé, mais le scénario du film est intemporel: un jeune garçon déboussolé apprend le karaté pour se défendre contre ses camarades qui le violentent.

C’est pourquoi en 2010, Columbia Pictures a eu l’idée de produire un remake du "Karaté Kid", avec le jeune Jaden Smith et Jackie Chan dans les rôles principaux. Seulement cette fois, c’est le kung-fu (et non le karaté) qu’apprend le jeune élève, Jackie Chan étant un spécialiste de la discipline

Outre cette différence par rapport au film de 1984, le "Karaté Kid" moderne compte quelques autres anecdotes intéressantes. En voici quelques-unes. 

Lieux de tournage inédits

L’histoire se déroule ici en Chine, et non aux Etats-Unis comme pour le film original. Grâce à l’intervention du boîte de production chinoise, les producteurs ont eu l’autorisation de tourner dans de hauts lieux historiques du pays. Ainsi, certaines scènes ont été tournées dans la célèbre Cité interdite ou sur la Grande Muraille de Chine. Très peu de films ont eu cet honneur.

Pour les scènes filmées sur la Grande Muraille, les équipes ont dû porter tout le matériel à pied, car aucun véhicule n'est autorisé sur ce monument.

Un entraînement intensif

Pour parvenir à tenir son rôle, le jeune Jaden Smith, âgé de 12 ans, a dû s’entraîner dur pour apprendre le kung fu. Pendant trois mois, il s’est exercé quotidiennement avec Wu Gang, un spécialiste des cascades, pour être crédible à l’écran. 

Un travail qui a eu le don d’impressionner Jackie Chan: "Je n'ai jamais vu quelqu'un de son âge aussi talentueux que Jaden. Il a beau avoir de bonnes dispositions physiques pour le karaté, il a progressé d'une façon incroyable", expliquera plus tard l’acteur au journal Le Parisien.

Scènes coupées pour l’Empire du milieu

La version du film distribuée en Chine a été légèrement modifiée. Certaines scènes d’intimidation ou de bagarre ont été raccourcies ou coupées, afin de ne pas donner un visage trop sombre aux personnages chinois.

Entre outre, une scène de baiser entre le personnage de Smith et sa petite amie a été supprimée.

Un bande originale grandiose

Ce n’est autre que le grand James Horner qui s’est vu confié la mission de créer la musique du film. Directement après avoir travaillé sur "Avatar" de James Cameron, le célèbre compositeur s’attaquait à un autre registre. 

La bande-originale compte des titres de Sean Paul, AC/DC, des Red Hot Chili Peppers ou encore de Lady Gaga. Et outre ses prestations devant les caméras, Jaden Smith s’est également illustré au micro puisqu’il interprète avec Justin Bieber le thème principal du film, "Never Say Never".

Pour parfaire votre apprentissage du kung-fu avec Jaden Smith et Jackie Chan, regardez "Karaté Kid" ce mercredi soir à 20h30 sur La Deux. 

Cinéma

Voir tout

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans

Top