L’OH Leuven et le Beerschot VA sont entrés dans la dernière ligne droite qui les mènera à la finale pour la montée en JPL. Les deux équipes s’affronteront en effet dans une semaine. La campagne de préparation a été encourageante pour les deux équipes, mais néanmoins totalement différente.

L’OHL devra refaire un handicap de 1-0 lors de la finale retour contre le Beerschot. Durant la campagne de préparation, les buteurs attitrés des Louvanistes ont montré qu’ils n’avaient rien perdu de leurs qualités de finisseurs. L’OHL a ainsi marqué 14 buts en six matches de préparation (quatre matches contre des équipes de JPL, un match contre le RWDM et un match contre Bierbeek). Henry (4x) et Perbet (2x) ont marqué quasiment la moitié des buts de leur équipe.

Le revers de la médaille, c’est que les Brabançons ont également encaissé neuf buts. Or, c’est ce que Keet & Co doivent absolument éviter lors de la finale retour. Les Brasseurs ont pris des buts dans trois de leurs amicaux sur les six disputés (Club Brugge, Standard et RWDM); dans les trois autres duels (Bierbeek, Zulte Waregem et KV Mechelen), les Louvanistes sont parvenus à signer une clean sheet.

Lors des quatre amicaux qu’il a disputés, le Beerschot a à nouveau démontré ses qualités défensives.  Si l’AA Gent et le Club Brugge ont réussi à marquer un petit but contre les Mannekes, le STVV et le KV Kortrijk ont été réduits au mutisme. Néanmoins, et c’est le revers de la médaille, les Mauves anversois ont une fois de plus étalé leur manque de réalisme offensif. Lors des quatre amicaux, seul Noubissi a réussi à marquer un but (lors de la première minute de jeu contre le Club). Tandis que lors des trois autres amicaux, le Beerschot n’a pas inscrit le moindre goal.

Les Anverois ont vendangé pas mal d’occasions de but, mais ont également touché à cinq reprises les poteaux des buts adverses. Contre l’AA Gent, Tissoudali a touché la transversale, contre le Club Brugge, Tissoudali et Grisez ont à nouveau vu leurs essais repoussés par la transversale et contre le KV Kortrijk, c’est Noubissi et Dom qui ont touché le bois. Une donnée qui pourrait décider du titre dimanche prochain.

A voir si lors de la finale, on retrouvera ces paramètres ? L’OHL optera-t-il pour un match ouvert avec des occasions et des buts des deux côtés ? Ou le Beerschot tentera-t-il de verrouiller derrière en misant sur des reconversions offensives ?