One day, one goal: Perbut permet à Gand de réaliser un incroyable exploit à Tottenham

Jérémy Perbet n'a jamais réussi à s'imposer dans un grand club en Jupiler Pro League. Pourtant, tout le monde est unanime pour dire que le Français est un véritable tueur des surfaces. Alors actif à La Gantoise, il avait permis en 2017 aux Buffalos de se qualifier en Europa League face à un géant d'Europe, Tottenham.

Révélé à Charleroi, Jérémy Perbet a pas mal bourlingué dans le championnat belge entre la Jupiler Pro League et la Proximus League. Mais que ce soit à Tubize, Mons, La Gantoise ou encore Courtrai, celui que l'on surnomme Perbut a toujours défloré la marque à de nombreuses reprises. Seules ses expériences à Lokeren et au FC Bruges n'ont pas vraiment été couronnées de succès.

Avec pas moins de 90 buts inscrits dans notre compétition, le natif de Le Puy-en-Velay en Haute-Loire en France fait partie du top 10 des plus grands buteurs du championnat belge. Ses performances ont évidemment attiré l'oeil de l'étranger. Jérémy Perbet a alors découvert la Liga avec Villarreal avant de tenter l'expérience en Turquie à Istanbul Basaksehir, club qui vient tout juste d'être sacré champion d'ailleurs. Pourtant, le Français se fera davantage un nom à l'international lorsqu'il reviendra en Belgique par la suite et qu'il signera à La Gantoise. Avec les Gantois, il réalisa, en effet, un parcours mémorable en Europa League lors de la saison 2016-2017.

Braga en guise de première victime

Cette année-là, La Gantoise, placée dans le chapeau 3 au moment du tirage au sort, sait que sa tâche ne sera pas facile en phase de poules de l'Europa League. La première place du groupe est d'ailleurs rapidement réservée par les Ukrainiens du Shakhtar Donetsk qui réalisent un sans-faute. Les Belges se montrent alors intransigeants pour la deuxième place et coiffent au poteau les Portugais de Braga, habitués de la scène européenne.

Débute alors le tirage au sort de la phase finale. La Gantoise hérite d'un gros morceau en seizième avec Tottenham, reversé de la Ligue des champions. Les Buffalos ne veulent pas être un oiseau pour le chat et, contre toute attente, l'emportent lors de la manche aller à la Ghelamco Arena sur le score de 1-0.

Les Belgian Spurs doivent courber l'échine

Le match retour, dans le mythique stade de Wembley, s'annonce cependant encore plus compliqué. Tottenham rétablit d'ailleurs l'égalité après seulement dix minutes de jeu via Christian Eriksen. Cependant, il est écrit quelque part que les troupes d'Hein Vanhaezebrouck seront aidées par le destin. Quelques minutes plus tard, Gand revient, en effet, à la marque grâce à un but contre son camp d'Harry Kane. Le tournant du match intervient alors juste avant le repos lorsque Dele Alli écope d'un carton rouge direct pour un tacle trop appuyé.

Cependant, en deuxième période, La Gantoise, qui a toutes les cartes en main, subit la pression adverse. Victor Wanyama (ex-Beerschot) permet même aux Spurs de passer devant et de revenir à un but de la qualification. Les coéquipiers de Jan Vertonghen, Toby Alderweireld et Mousa Dembele font alors le siège de la défense gantoise pour inscrire un deuxième but. Mais, à nouveau, Gand fait preuve d'un réalisme incroyable sur contre-attaque. Déjà buteur à l'aller, Jérémy Perbet hérite chanceusement d'un centre de Kalifa Coulibaly avant de voir son tir être dévié dans son propre but par Eric Dier. La messe était dite.

À la suite de cet exploit, La Gantoise, qui avait atteint les huitièmes de finale de la Ligue des champions l'année précédente, avait toutes ses chances en huitième face au Racing Genk. Dans ce duel belgo-belge, les Limbourgeois se montreront cependant largement supérieurs en l'emportant notamment 2-5 à la Ghelamco Arena. Jérémy Perbet, lui, quittera Gand pour le Club de Bruges en juillet 2017 avant de transiter par Courtrai, Charleroi et OHL.

Toujours plus de buts ? Découvrez comment Jorge Curbelo a délivré le Standard dans les dernières secondes à Bochum.

Appréciez également ci-dessous l'incroyable exploit de Gand à Tottenham et le but libérateur de Jérémy Perbet dans les dernières minutes:


Musique Maestro !

Voir tout

Le sport à la une

Voir tout

L'actu cinéma et séries

Voir tout

L'actu esport

Voir tout

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans

Top

Contrôle parental actif

Veuillez introduire votre code PIN pour désactiver le contrôle parental pendant 10 minutes.

Code PIN oublié? Contactez le 0800 99 696

Aide?