One day, one goal: le boulet de canon en pleine lucarne de Rémi Maréval

Souvent, les grosses frappes en force terminent dans les tribunes, laissant au ramasseur de balles le soin d’aller récupérer le cuir dans les tréfonds du stade. Mais parfois, les étoiles s'alignent et cela donne des buts splendides. Le 29 octobre 2008, Rémi Maréval a pris le risque de tenter une lourde frappe du cou-de-pied, à 35 mètres de la cage. Pari gagnant pour le latéral gauche du FC Nantes. 

Rémi Maréval est un nom que connaisent peut-être certains fans de foot belge. Le défenseur français, originaire de la Martinique, a joué près de 100 matches en Jupiler Pro League avec Zulte Waregem puis La Gantoise.

Mais c’est bien en France qu’il a connu son heure de gloire, en la date du 29 octobre 2008. La saison précédente, Maréval avait contribué à la promotion du FC Nantes en Ligue 1. Ce jour-là, il est aligné pour un match à domicile contre Marseille. Un match qu’il n’oubliera pas de sitôt

Un coup de pied parfait en lucarne

Les Canaris avaient connu un mauvais début de saison. Mais sous la houlette du nouvel entraîneur Élie Baup, le club retrouve un peu de ses couleurs. Lors de la onzième journée de championnat, Nantes affronte l’Olympique de Marseille. Une rencontre qui promet d’être tout sauf une promenade de santé

Après 43 minutes de jeu, la partie n’a encore rien offert de très croustillant. C'est alors que David de Freitas botte un corner pour Nantes, qui est rapidement dégagé par la défense marseillaise. Le ballon sort de la surface et s’en va rebondir lentement vers le centre du terrain, en direction de Rémi Maréval.

Le latéral gauche choisit alors une option que personne n’avait vu venir: il frappe le cuir de toutes ses forces, du cou-de-pied. Le boulet de canon traverse toute la défense, avec un léger effet, et laisse le gardien n°1 français Steve Mandanda cloué au sol. Il finit sa trajectoire en pleine lucarne. Maréval laisse éclater sa joie et s’en va fêter le but en se jetant au sol devant ses supporters, bientôt rejoint par ses coéquipiers, en extase.

À la fin du match, Baky Koné égalise, mais tout le monde ne parlera que de la frappe phénoménale du défenseur français. 

Le but le plus rapide de Ligue 2

Maréval ne marquera qu’un autre but avec les Canaris, qui fut lui aussi légendaire. La saison suivante, le latéral a inscrit le but le rapide de l’histoire de la Ligue 2 (Nantes n’ayant pu éviter une nouvelle relégation). Après le coup d’envoi donné par les siens, Maréval reçoit le ballon et dégage en direction du but adverse. Mais le gardien de Nîmes est surpris par le rebond et laisse passer le ballon qui file dans le but, après seulement 8 secondes de jeu

Après son passage en Jupiler Pro League, Rémi Maréval est allé jouer pour le Maccabi Tel-Aviv en Israël puis pour le club hongrois de Videoton. Depuis 2016, il évolue à l’US Ezanville Ecouen, en France. 

Fan de notre série sur les goals de légende? Revivez ici le but décisif de Mathieu Valbuena qui a fait taire Anfield Road.
 

Musique Maestro !

Voir tout

Le sport à la une

Voir tout

L'actu cinéma et séries

Voir tout

L'actu esport

Voir tout

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans

Top

Contrôle parental actif

Veuillez introduire votre code PIN pour désactiver le contrôle parental pendant 10 minutes.

Code PIN oublié? Contactez le 0800 99 696

Aide?