One day, one goal: le missile de Van Bronckhorst lance les Pays-Bas vers la finale du Mondial 2010

Giovanni van Bronckhorst a terminé sa carrière en beauté à la Coupe du monde 2010 en Afrique du Sud. Le solide défenseur néerlandais a notamment lancé son pays vers la finale du Mondial en décochant un missile inoubliable contre l'Uruguay dans le dernier carré.

Les Pays-Bas débutent presque chaque tournoi avec l'ambition de le gagner. Lors de la Coupe du monde 2010 en Afrique du Sud, les Oranje ont surclassé leur poule en signant un joli 9 sur 9 contre le Danemark (2-0), le Japon (1-0) et le Cameroun (2-1). Le Triangle d'Or - Arjen Robben, Wesley Sneijder et Robin van Persie - en voulait cependant davantage.

Lors des huitièmes de finale, la toujours coriace Slovaquie (2-1) a dû courber l'échine avant que les Néerlandais ne créent la surprise en quart de finale contre le Brésil (2-1). Cela semblait être un signe avant-coureur d'un succès final, d'autant plus que le petit Sneijder avait même marqué de la tête. En demi-finale, un nouvel adversaire de taille les attendait cependant: l'Uruguay.

Une fin de carrière en apothéose

La grande révélation du tournoi, double championne du monde, comptait bien empêcher les Pays-Bas de réaliser leur rêve d'obtenir un premier sacre mondial. Après dix-huit minutes de jeu, Van Bronckhorst calmait cependant les ardeurs sud-américaines. L'ancien joueur de Feyenoord, qui à 35 ans allait prendre sa retraite à l'issue du tournoi, profitait d'un peu d'espace sur le flanc gauche pour décocher une frappe chirurgicale des 30 mètres. Le pied gauche du Néerlandais faisait mouche quand la balle terminait sa course dans la lucarne opposée de Fernando Muslera. Par la suite, Van Bronckhorst déclara que c'était son "plus beau but jamais inscrit".

Grâce notamment à cette réalisation, les Pays-Bas l'emportaient finalement 3-2. Malgré l'égalisation du joueur du tournoi Diego Forlán, Sneijder et Robben assuraient définitivement la qualification des Oranje. Pour l'anecdote, Maxi Pereira réduisit l'écart dans le temps additionnel.

Entraîneur à succès de Feyenoord

La finale perdue contre l'Espagne fut le dernier match professionnel de Van Bronckhorst en tant que footballeur. L'ancien joueur d'Arsenal et du FC Barcelone est toutefois resté actif dans le football en devenant entraîneur adjoint des espoirs des Pays-Bas. En 2011, il a relevé le défi de T2 à Feyenoord, ce qui lui a souri puisqu'il est devenu l'entraîneur de l'équipe première en 2015.

En quatre ans, Van Bronckhorst a particulièrement brillé à Rotterdam. Il a, en effet, apporté au plus grand club de la ville le titre national - le premier en dix-sept ans - mais aussi à la Coupe et la Supercoupe des Pays-Bas à deux reprises. Depuis janvier 2020, le tacticien de 45 ans est le coach du club chinois Guangzhou R&F, la formation de Mousa Dembélé.

Toujours plus de buts ? Revivez comment Diego Forlán a bouclé en beauté son Mondial 2010.

Appréciez également ci-dessous la frappe chirurgicale de Giovanni Van Bronckhorst contre l'Uruguay en demi-finale de la Coupe du monde 2010:

Musique Maestro !

Voir tout

Le sport à la une

Voir tout

L'actu cinéma et séries

Voir tout

L'actu esport

Voir tout

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans

Top

Contrôle parental actif

Veuillez introduire votre code PIN pour désactiver le contrôle parental pendant 10 minutes.

Code PIN oublié? Contactez le 0800 99 696

Aide?