5 combats UFC de légende expédiés à la vitesse de l'éclair

Alors que le sport était paralysé partout dans le monde en raison de la pandémie de coronavirus, l'UFC, la plus importante ligue professionnelle d'arts martiaux mixtes (MMA), fut la première grande instance sportive américaine à renouer (à huis clos) avec la compétition, le 9 mai dernier à Jacksonville.

Cette reprise prématurée a été marquée par plusieurs combats expédiés en moins d'une minute. L'occasion de revenir sur cinq duels réglés en deux coups de cuillère à pot.

1) Ben Askren vs Jorge Masvidal

Ceux qui se sont rendus à la T-Mobile Arena de Las Vegas le 6 juillet 2019 dans l'espoir d'assister à un long combat entre l'Américain Ben Askren et son compatriote Jorge Masvidal en ont été pour leurs frais. Avec 19 victoires pour seulement 2 défaites, Ben Askren possède des statistiques plus qu'enviables. Cependant, l'une de ces défaites lui laisse un goût particulièrement amer. Lors de l'UFC 239 à Las Vegas, il a en effet été littéralement foudroyé par Jorge Masvidal (35 victoires et 13 défaites). Dès le coup de gong initial, ce dernier a mis son adversaire au sol grâce à un coup de genou sauté parfaitement placé, avant de lui asséner deux puissantes frappes au visage. Un KO expédié en seulement 3 petites secondes mais ramené à 5 le temps que l'arbitre officialise l'arrêt du combat. Reste qu'il s'agit du KO le plus rapide de toute l'histoire de l'UFC. 

2) Francis Ngannou vs Jairzinho Rozenstruik

Le combat le plus attendu lors de la réunion de reprise le 9 mai dernier à Jacksonville était celui opposant, dans la catégorie des poids lourds, le Surinamien Jairzinho Rozenstruik au Camerounais Francis Ngannou. Ngannou a une fois de plus fait la démonstration de sa phénoménale puissance. Il ne lui a en effet fallu que 20 secondes pour envoyer son adversaire au tapis. Un scénario répétitif puisque ses 3 derniers combats s'étaient conclus en moins d'1 minute 30. 

3) Conor McGregor vs Jose Aldo

Surnommé « Scarface » en raison de l'énorme cicatrice qui lui barre la joue gauche, José Aldo est incontestablement l'un des meilleurs poids plumes de l'histoire des arts martiaux mixtes. Au moment d'affronter Conor McGregor le 12 décembre 2015 lors de l'UFC 194, le natif de Manaus restait sur une impressionnante série de 18 victoires consécutives, à laquelle l'Irlandais mit un terme en à peine 13 secondes. Suite à cette défaite, le Brésilien connut une longue période de disette, perdant 4 des 7 combats suivants. 

4) Ryan Jimmo vs Anthony Perosh

Le 22 juillet 2012, lors de l'UFC 149, un autre combat expéditif opposait le Canadien Ryan Jimmo à l'Australien Anthony Perosh. À cette occasion, il ne fallut guère plus de 7 secondes à Ryan « The Big Deal » Jimmo (19 victoires pour 5 défaites) pour terrasser son adversaire. Le natif de Saint-John (Nouveau-Brunswick) connut par la suite un destin tragique. Percuté volontairement par la voiture d'un homme avec qui il venait d'avoir une altercation, il décéda dans la nuit du 25 au 26 juin 2016, à l'âge de 34 ans. 

5) Leon Edwards vs Seth Baczynski

Avec 18 victoires pour seulement 3 défaites, le Jamaïcain Leon Edwards, surnommé « Rocky », est une figure marquante de l'UFC. Le 11 avril 2015, lors de l'UFC Fight Night 64, le natif de Kingston était opposé à l'Américain Seth Baczynski qui, malgré un départ extrêmement agressif, se fit cueillir par un crochet du gauche assassin après seulement 8 secondes. Gageons qu'à l'issue de cette défaite éclair, Seth Baczynski a eu bien du mal à trouver le sommeil. 

Musique Maestro !

Voir tout

Le sport à la une

Voir tout

L'actu cinéma et séries

Voir tout

L'actu esport

Voir tout

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans

Top