Ces anecdotes que vous ne connaissiez pas sur « Joséphine, ange gardien »

"Joséphine, ange gardien", c’est 21 saisons, plus de 100 épisodes, 23 années d’aventures magiques… Pas étonnant que la série soit devenue culte et ait marqué plusieurs générations ! A travers bien des péripéties, elle a surtout été l’occasion de traiter de sujets de société et d’actualité. Mais il y a encore beaucoup que vous ignorez sans doute !

Le salaire de Mimie Mathy

Mimie Mathy s’est récemment exprimée sur son salaire pour la série culte lors d’une interview. La comédienne a révélé empocher la somme de 250.000€ par épisode. Si ce montant paraît imposant, il faut s’avoir qu’elle a décidé l’année dernière de le diviser en deux pour que la série puisse continuer. En effet, pour garantir la pérennité de la série avec une équipe de tournage de qualité, il a fallu revoir les budgets à la baisse. Un sacrifice que Mimie Mathy a accepté pour que "Joséphine, ange gardien" reste sur le petit écran, et surtout dans nos cœurs.

A l’aide, Joséphine !

Il est parfois difficile de séparer Mimie et Joséphine, mais aussi de croire que son aide magique n’existe pas réellement… Ainsi, l’équipe de la série a eu la surprise de recevoir sur le plateau de tournage la visite d’un fan en détresse. Ayant reçu un avis d’expulsion, celui-ci s’est présenté pour demander l’aide de la célèbre Joséphine. Le tournage a dû être interrompu le temps que l’interprète de l’ange gardien préféré des français explique à cet homme que ses pouvoirs n’étaient pas réels, et qu’elle ne pouvait malheureusement rien pour lui…

La rencontre de ses fans

Mimie Mathy est emblématique et son rôle de Joséphine l’est tout autant ! L’actrice raconte que ses rencontres avec ses fans sont toujours assez particulières. Surtout avec les enfants, qui fondent en larmes lorsqu’ils la voient ! Non pas parce qu’ils en ont peur, mais bien parce qu’ils pensent avoir croisé la véritable Joséphine. Un phénomène qui révèle à la fois la grande popularité de l’actrice, mais aussi et surtout de cette série emblématique qui fait du bien. Mimie Mathy se dit d’ailleurs très touchée de ces rencontres particulières qui lui rappellent l’impact de "Joséphine, ange gardien" sur les petits comme sur les grands.

Un ange gardien au camping

En 2018, la télévision française a eu droit à un crossover un peu particulier… Deux épisodes ont été réalisés en croisant les univers de "Joséphine, ange gardien" et de "Camping Paradis". Ils s’intitulaient "Trois campeurs et un mariage" et "Un ange gardien au camping" et reprenaient les protagonistes des deux intrigues ! Les personnages de "Camping Paradis" ont ainsi pu recevoir le coup de pouce magique de notre Joséphine. Des épisodes qui ont réuni 6,7 millions de téléspectateurs (26,0% de part d’audience) pour le premier et 4,8 millions (21%) pour le second.

Une adaptation aux Etats-Unis ?

Le succès de la série en France est tel qu’elle a presque failli séduire le cinéma outre-Atlantique ! Une adaptation américaine a été discutée à plusieurs reprises. A l’instar de films français bien connus comme "Le Dîner de Cons", "Taxi" ou encore "LOL", Joséphine aurait eu droit à sa version ricaine. Malheureusement (ou heureusement ?), les producteurs américains ne sont jamais parvenus à trouver l’actrice idéale pour incarner ce rôle si particulier. N’est pas Mimie Mathy qui veut !

La fin idéale

Après 21 saisons et des années de télévision, on pourrait croire que  "Joséphine, Ange Gardien" ne quittera jamais le petit écran. Pourtant, son interprète, Mimie Mathy, songe souvent à une fin idéale pour la série. Selon elle, il faut éviter l’effet "épisode/saison de trop" dont souffrent beaucoup de séries, aussi cultes puissent-elles être. Ainsi, pour la célèbre actrice, la fin idéale consisterait à voir Joséphine mener une vie humaine, avec mariage et famille nombreuse. Mimie Mathy se refuse à imaginer une fin tragique : pour elle, c’est un happy end, sinon rien.

Séries

Voir tout

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans

Top