La Juventus est à quelques encablures d'une neuvième couronne consécutive en Serie A. Si les Turinois soulèvent un nouveau titre de champion d'Italie, ils le devront en partie à leur attaquant Paulo Dybala. L'Argentin a retrouvé toutes ses sensations cette saison pour le plus grand bonheur des supporters de la Vieille Dame.
"J’étais sur le point de partir. Le club l’envisageait, je le savais. Jusqu’à la dernière minute, nous attendions." Paulo Dybala revenait en janvier dernier dans les pages du journal anglais The Guardian sur son transfert avorté l'été dernier à Tottenham. La confiance accordée par l'entraîneur Maurizio Sarri l'a finalement confirmé dans l'idée de rester dans la capitale du Piémont.

Bien lui a pris puisqu'après une saison en demi-teinte, l'attaquant argentin a contribué grandement aux bons résultats de la Juventus lors de cet exercice. La Joya (Le joyaux) a inscrit pas moins de 11 buts et délivré 10 passes décisives pour permettre aux Turinois de conserver leur première place au classement.

Un pion essentiel dans les moments clés

Paulo Dybala a permis à la Vieille Dame de s'extirper de pas mal de pièges en cours de route. Buteur notamment lors des deux succès face à l'Inter mais aussi en déplacement à l'Atalanta et à l'AS Rome, El pibe de la pensión (Le gamin de l'hôtel) a réussi à se montrer décisif dans les moments les plus importants. Ce fut également le cas en Ligue des champions contre la redoutable équipe de l'Atlético Madrid où il fut le seul buteur de la rencontre au Juventus Stadium.

Depuis la reprise, l'international argentin est en verve. Après avoir trouvé le chemin des filets dans les 4 premières rencontres disputées entre mi-juin et début juillet, Paulo Dybala a égalé contre le rival de Torino la légende de la Juventus Michel Platini avec un total de 68 buts en 157 matches.

Quand Platini fait la comparaison avec Maradona

Le Français, qui avait réalisé cet exploit en 147 rencontres entre 1982 et 1987, a été invité à s'exprimer sur la comparaison faite entre les deux hommes dans une interview accordée à la Gazzetta Dello Sport. "C'est intéressant qu'il m'ait égalé. Les chiffres sont une chose, mais nous sommes des joueurs différents. J'essaie toujours d'éviter les comparaisons, mais je peux dire qu'il est définitivement meilleur que moi sur une chose : il a 40 ans de moins... Il marque également suffisamment de buts. J'étais un milieu de terrain qui a marqué beaucoup de buts, un joueur d'équipe qui a orienté tout le monde, plus que Dybala. Ce n'est pas qu'il ne le fait pas, mais c'est un attaquant. [...] Ce n'est pas Platini. Il est plus... maradonesque."

Brillant dans son association avec une autre légende, Cristiano Ronaldo, Dybala a réussi à sublimer son équipe et à se rendre indispensable à la Juventus. La preuve lors des trois dernières rencontres. Alors que Dybala était suspendu face à Milan et a été cadenassé contre l'Atalanta et à Sassuolo, les Turinois ont été tenus en échec à trois reprises. Un nouveau signe de l'importance de la pépite argentine ?

Suivez la rencontre décisive pour le titre en Serie A entre la Juventus et la Lazio de Rome ce lundi à partir de 21h45 sur Eleven Sports 1, disponible dans l'Option All Sports de Proximus Pickx.