Music in the Air: les docus sur l'histoire de la musique

Le secteur de la musique peut souffler maintenant que les concerts peuvent reprendre, même si c'est encore à petite échelle. Pour ceux qui n’ont pas encore de billets, rassurez-vous: vous pouvez vous replonger dans le monde de la musique depuis votre salon. Proximus Pickx vous a concocté une sélection de programmes pour s’en mettre plein les oreilles et parfaire votre culture musicale. 

Whitney - Can I Be Me

Whitney Houston est l’une des plus grandes chanteuses de l’histoire. L’Américaine à la voix d’or est connue tant pour ses albums que pour ses bandes originales de film. Sa reprise de «I Will Always Love You», dans «The Bodyguard», reste encore aujourd’hui l’un des singles les plus vendus et les plus connus au monde. 

Le documentaire s’attache à raconter l’histoire de Whitney Houston à travers le regard de ses proches: ses frères, sa mère ou ses amis. Sa jeunesse compliquée, ses succès, ses mauvaises rencontres et ses addictions: rien n’est épargné, y compris les côtés les plus sombres du destin de la chanteuse, qui sera retrouvée morte d’une overdose à l’âge de 48 ans. 

Le documentaire «Whitney - Can I Be Me» est à voir sur Arte ce vendredi 17 juillet à 22h45. 

Brian Johnson's a Life on the Road

Depuis deux semaines, La Trois diffuse une série consacrée à l’histoire du rock. Dans chaque épisode, Brian Johnson, l'ex-chanteur d'AC/DC, rencontre les plus grands noms du rock pour partager leurs expériences de tournées dans le monde entier.

Cette semaine, il se rend au Pays de Galles pour retrouver Robert Plant, le chanteur de Led Zeppelin, à l’endroit même où les Britanniques ont commencé à composer "Led Zeppelin III", leur 3e album. Les deux légendes reviennent sur les influences du groupe ou sur la sous-culture dans laquelle Led Zeppellin s’est engouffrée pour devenir l’une des formations les plus importantes de l’histoire du rock. 

Ce nouvel épisode de «Brian Johnson's a Life on the Road» est à découvrir le mardi 21 juillet à 22h05 sur La Trois. 

Hip-Hop Evolution

Qui peut encore douter de la position dominante du hip-hop dans la culture musicale actuelle? Rien que dans notre pays, on compte une multitude d'artistes de renom comme Roméo Elvis, Zwangere Guy ou Hamza, pour ne citer qu’eux. 

Mais comment ce genre, né lors de house parties expérimentales à New York, a pu conquérir le monde? C’est ce qu’explique cette série documentaire canadienne plusieurs fois primée. Le présentateur n’est autre que Shad, un célèbre rappeur canadien. Celui-ci se rend dans le Bronx et à Harlem pour rencontrer des pionniers du hip-hop tels que Africa Bambaataa et Grandmaster Flash. Il raconte l’essor du genre et ses influences sur la musique contemporaine. Plongée fascinante dans un phénomène aujourd’hui mondial.

«Hip-Hop Evolution» est à découvrir sur Netflix.

 

Remastered: Who Shot the Sheriff?

Le 5 décembre 1976, Bob Marley et sa famille sont attaqués par six hommes armés. Le «Roi du Reggae» est touché au bras et à la poitrine, mais s’en sort avec des blessures mineures. On pense que cette tentative d’assassinat visait à empêcher Bob Marley de se rendre à un concert organisé par le premier ministre jamaïcain, Michael Manley, dans le but d’apaiser les tensions politiques dans le pays. 

Ce documentaire nominé aux Emmy Awards en 2018 revient en détails sur cette histoire: de la violente répression politique du mouvement reggae en Jamaïque à l'implication de la CIA dans la mystérieuse fusillade.

Le programme est disponible sur Netflix.

Musique

Voir tout

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans

Top