Nice to meet you... Adebayo Akinfenwa

Adebayo Akinfenwa est devenu une figure culte du football en raison de son statut de joueur le plus costaud du monde sur le très populaire jeu vidéo FIFA. Mais qui est l'homme derrière la mascotte du foot anglais?

Saheed Adebayo Akinfenwa naît le 10 mai 1982 à Islington, au nord de Londres. Comme bon nombre de footballeurs issus de la banlieue de la capitale britannique, le footballeur d'origine nigériane n'a que deux choix: une vie de criminel ou une carrière de footballeur.

L'imposant attaquant choisit la deuxième option, mais doit pour cela déménager en Lituanie, car aucune équipe anglaise ne lui donnera sa chance. Au FK Atlantas, Akinfenwa est, en tant que premier joueur noir du championnat, confronté au racisme jour après jour, mais quelques buts importants lui permettront de se faire peu à peu respecter. C'est aussi là que le joueur développe son “beast mode”: en croyant en vous, vous pouvez dépasser les limites que les autres vous imposent. Une devise qu’il appliquera tout au long le de sa carrière.

Une énorme popularité

A son retour au Royaume-Uni lors de la saison 2003-2004, le colosse (1m80 pour 101 kilos) passe par 5 (!) clubs différents avant de s’installer à Torquay United. Mais l’attaquant a la bougeotte et changera encore régulièrement de club au cours des années suivantes, toujours en League One ou League Two, les troisième et quatrième divisions anglaises. Mais le statut du Britannique prend soudainement une nouvelle dimension lorsque le très populaire jeu vidéo FIFA le proclame joueur le plus costaud du monde en 2013.

La version réelle d'Akinfenwa ne déçoit pas non plus. À 38 ans, il a déjà disputé 650 matches professionnels, au cours desquels il a trouvé le chemin du but à 200 reprises. Avec son impressionnante stature, son rôle est souvent – et sans grande surprise – de peser sur la défense et servir de point d'appui à ses coéquipiers. Ajoutez à cela un bon jeu de tête et vous obtenez le prototype de l'attaquant qui fait trembler tout défenseur.

Une montée historique

The Beast semble vivre sa période de gloire alors que la fin de sa carrière n'est plus très loin. Avec l'AFC Wimbledon, il rencontrera Liverpool, son club favori, au troisième tour de la FA Cup en 2015. Akinfenwa inscrit l'égalisation contre Simon Mignolet, mais son équipe doit finalement s'incliner 2-1. À la fin de la saison 2015-2016, il n'est pas conservé par Wimbledon et, lors d'une interview après son dernier match, demande aux managers de le contacter sur WhatsApp.

Une demande manifestement entendue, car Wycombe Wanderers lui propose alors un contrat. Avec dix buts au compteur cette saison, le puissant attaquant a largement contribué à la promotion historique des Chairboys en Championship, un échelon encore jamais atteint par Akinfenwa lui-même. Dans une interview donnée à l'issue du match décisif et visible ci-dessous, le joueur ne parvient pas à contenir sa joie. Et à ce moment-là, il n'avait pas encore reçu les félicitations de Jürgen Klopp...

Fan de notre série? Découvrez également notre article consacré au parcours de Delfine Persoon.

Info

Voir tout

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans

Top