One day, one goal: le but historique de Pavel Nedved contre Majorque

Il y a un peu plus de 20 ans, Pavel Nedved inscrivait d'une bien belle manière le dernier but de l'histoire de la Coupe d'Europe des vainqueurs de coupes, cette ancienne compétition qui réunissait les vainqueurs de coupes de chaque pays européen.

Défaite par l’Inter Milan en finale de la Coupe UEFA 1998, la Lazio Rome a l'occasion d'entrer dans l’histoire lorsqu’elle affronte un an plus tard le club espagnol de Majorque en finale de la dernière édition de la Coupe des coupes. Sur le papier, la Lazio et sa brochette de stars part favorite. Alessandro Nesta, Roberto Mancini, Christian Vieri ou encore Pavel Nedved doivent emmener la laziale vers son premier titre européen.

Arrivé en terre italienne après son excellent Euro 1996, dont il a atteint la finale avec sa sélection, Nedved devient rapidement un pion essentiel de l’effectif romain. Infatigable travailleur, le milieu de terrain tchèque était notamment réputé pour sa qualité de frappe hors norme. Le 19 mai 1999 à Birmingham, la “Furia Ceca” en fit une nouvelle fois la démonstration.

Une frappe limpide

Les Romains ne tardent pas à prendre l’avantage. Dès la 7e minute, Christian Vieri ouvre le score d’un solide coup de tête, mais les Espagnols ne se laissent nullement abattre. Quatre minutes plus tard, il rétablissent l’égalité par Dani, à la conclusion d’une très belle action collective. Le duel est équilibré, mais les stars de la Lazio sortent du bois, et à la 81e minute arrive enfin la délivrance.

À la retombée d’un duel entre Vieri et un Majorquin à l’entrée de la surface, Pavel Nedved, dos au but, pivote sur lui-même et déclenche une demi-volée millimétrée qui finit sa course dans les filets espagnols. Les Majorquins ne s’en remettront pas et la Lazio pourra célébrer, en grande partie grâce à son métronome tchèque, le premier sacre européen de son histoire.

De Ballon d'Or à dirigeant

En Italie, Nedved va remplir son armoire à trophées. Après deux coupes nationales et un premier titre de champion avec la Lazio en 2000, le Tchèque file à la Juventus, où il doit remplacer Zinédine Zidane. Avec le club turinois, il sera champion dès sa première saison. En 2003, après un deuxième titre consécutif, il connaît la consécration individuelle en étant couronné Ballon d’Or.

Un an plus tard, le joueur à la crinière blonde atteint les demi-finales de l’Euro 2004 avec sa sélection, huit ans après avoir échoué en finale. En 2006, alors que la Juve est reléguée en Serie B pour fraude sportive, Nedved lui reste fidèle et participe à sa remontée dès la saison suivante. Plus de 10 ans après la retraite sportive du Tchèque, son histoire d’amour avec la Vieille Dame n’est pas encore terminée. Après plusieurs années passées au sein du conseil d'administration du club, il en est aujourd’hui le vice-président.

Fan de notre série? Lisez également notre article consacré à la superbe reprise de volée de Robin Van Persie contre Charlton.

Football

Voir tout

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans

Top