La Liga touche tout doucement à sa fin. Quatre journées doivent encore être disputées avant l'épilogue du championnat d'Espagne. Malgré les 12 points à distribuer, le Real Madrid, qui compte 4 unités d'avance sur son grand rival, le FC Barcelone, semble en route pour un 34e titre national.
Depuis la reprise de la Liga, la 33e journée avait été pointée comme un moment crucial dans la course au titre. En partageant l'enjeu contre l'Atlético Madrid, 3ème du championnat, le FC Barcelone a sans doute fait une croix sur le titre national. Un troisième match nul pour les Catalans depuis le retour de la compétition, de trop pour prétendre rafler la couronne.

Parce que le Real Madrid a toujours fait ce qu'il avait à faire: gagner. Contre Eibar et Valence, les Merengues ont marqué à chaque fois trois buts. Au cours des cinq derniers matches, la Maison Blanche a eu plus du mal à trouver la clé mais elle a réussi à resserrer les rangs pour l'emporter. Contre l'Athletic Bilbao, Getafe et l'Espanyol Barcelone, les coéquipiers d'Eden Hazard et Thibaut Courtois se sont même imposés sur un score arsenal.

Parole à la défense

Dans la presse spécialisée espagnole, tous les acteurs sont d'accord sur le fait que le premier à l'issue du championnat ne sera pas un grand champion. Le FC Barcelone a parfois produit du beau football mais la constance a été difficile à trouver pendant toute une saison. Lionel Messi se prépare peut-être à remporter son quatrième titre de meilleur buteur consécutif en Liga, mais il n'a pas toujours su se démarquer pour sauver le FC Barcelone quand il le fallait.

Au Real Madrid, on attendait beaucoup d'Eden Hazard. Cependant, le Diable Rouge a connu une saison décevante, souvent marquée par des blessures. Ceux qui voulaient voir du football champagne dans la capitale espagnole devront certainement patienter jusqu'à l'année prochaine.

La grande différence entre les deux mastodontes s'est faite à l'arrière. Le Real a à peine encaissé 21 buts cette saison, contre 36 à Barcelone. Outre un Sergio Ramos buteur et sauveur sur le front de l'attaque, Thibaut Courtois s'est avéré être un facteur important de cette stabilité défensive. Avec seize clean sheets, aucun gardien de but dans les grandes ligues européennes ne fait mieux. Si le portier des Diables Rouges a été régulièrement critiqué par la presse espagnole à son arrivée, la donne a indubitablement changé. "Si le Real Madrid est champion, il doit le titre à son gardien de but", a écrit récemment Marca.

Un calendrier abordable pour les deux équipes

Pour espérer remporter un troisième titre consécutif, le FC Barcelone devra compter sur un exploit d'Alaves, de Grenade, de Villarreal et/ou de Leganes, les futurs adversaires du Real Madrid. Grenade, à l'extérieur, et Villarreal, en déplacement au stade Santiago Bernabéu, semblent les adversaires les plus à même à contrarier les plans de Zinédine Zidane & Co. Barcelone, cependant, devra d'abord réaliser le sans-faute face à l'Espanyol, le Real Valladolid, Osasuna et Alaves.

Première réponse ce mercredi soir, 22 h, avec le derby catalan. Vendredi, sur le coup de 22 h, le Real Madrid pourrait se rapprocher un peu plus d'un nouveau titre face à Alaves.

Les deux duels sont à suivre en direct sur Eleven Sports, disponible dans l'Option All Sports de Proximus Pickx.

Le programme complet de la 35e journée de Liga:

Mercredi 8 juillet
Bétis Séville- Osasuna
Getafe - Villarreal
FC Barcelon - Espanyol (à voir sur Eleven Sports 1 à partir de 22h)

Jeudi 9 juillet
Eibar - Leganes
Majorque - Levante
Athletic Bilbao - FC Séville (à voir sur Eleven Sports 2 à partir de 22h)

Vendredi 10 juillet
Real Sociedad - Grenade (à voir sur Eleven Sports 1 à partir de 19h30)
Real Madrid - Alaves (à voir sur Eleven Sports 1 à partir de 22h)