Après le match nul (2-2) du FC Barcelone contre le Celta Vigo et la victoire (0-1) du Real Madrid à l’Espanyol, après 32 journées, les Merengues comptent désormais deux points d’avance sur les Blaugranas au classement de la Liga. Alors qu’il reste encore six journées à disputer, tout reste bien sûr possible, mais si on jette un coup d’oeil sur le calendrier restant, un favori se dégage clairement.
Avec un match tous les trois jours, les clubs espagnols de la Liga ont un programme chargé pour boucler la saison ‘post corona’. La semaine à venir pourrait être décisive, avec un solide programme qui attend les deux grands d’Espagne.
 
Los Blancos et les Blaugranas regarderont attentivement leurs matches respectifs : mardi soir, le Barça ouvrira les hostilités en recevant au Camp Nou l’Atletico Madrid, le troisième du classement. Depuis la reprise de la compétition, les Colchoneros restent sur un 13 sur 15 et sur 4 victoires consécutives. Jeudi, le Real recevra Getafe, le sixième du classement et l’une des révélations de la saison, mais qui depuis la fin du confinement semble accuser un coup de mou. Los Blancos n’auront guère le temps de souffler après la rencontre puisque dimanche prochain à 14 heures, ils affronteront déjà l’Athletic Bilbao. Dimanche soir, avec un délai de récupération supérieur, les Barcelonais se rendront à Villarreal, le numéro 5 au classement qui est toujours en lice pour une place dans le top 4 donnant accès à un ticket pour la Champions League.
 
Puis, le Real Madrid jouera Alavés (à domicile), Grenade (en déplacement), Villarreal (à domicile) et Léganés (en déplacement). Quant au FC Barcelone, le calendrier lui réservera encore des duels contre l’Espanyol (à domicile), Valladolid (en déplacement), Osasuna (à domicile) et Alavés (en déplacement).
 
Le Real Madrid compte à présent 71 points, le FC Barcelone 69. S’ils terminent le championnat avec le même nombre de points, le Real serait champion en raison des résultats lors de leurs confrontations directes (0-0 en décembre au Camp Nou et 2-0 en mars au Santiago Bernabeu). Faites vos jeux!