One day, one goal : Roberto Carlos trouve encore un angle impossible

Roberto Carlos est sans aucun doute l'un des meilleurs défenseurs latéraux que le football ait jamais connu. Le Brésilien avait incroyable coup de patte, comme il l’a encore prouvé en 1998, avec un but légendaire contre Tenerife.

Le 21 février 1998, Tenerife recevait le Real Madrid lors de la 26e journée de Liga. L’enjeu était important pour les deux équipes, ce qui allait donner lieu à du grand spectacle. Juanele ouvrait le score pour le club des Iles Canaries. Mais à la 46e minute, Roberto Carlos surprenait tout un stade d’un coup de génie dont lui seul avait le secret

Le Brésilien reçoit une passe en profondeur sur son flanc gauche. Le défenseur se presse pour de récupérer le ballon avant qu’il ne sorte des limites du terrain, et l’envoie en direction du but. Voulait-il centrer ou tirer au but? On ne le saura sans doute jamais. Mais son envoi puissant prend une trajectoire courbe et finit dans le goal, au deuxième poteau. Magistral! 

Malheureusement, ce petit bijou ne suffira pas puisque le Real s’incline 3-4. Les Madrilènes termineront la saison à la 4e place du championnat. Cette victoire permettra à Tenerife de se maintenir en Liga cette saison-là.

Peu de succès en tant qu'entraîneur

La carrière de Roberto Carlos s'est très bien poursuivie. Le défenseur est resté actif au Real jusqu'en 2007. Il a ensuite défendu les couleurs de Fenerbahçe, des Corinthians et de l’Anji Makhatchkala. À 39 ans, ce fut l’heure d’une retraite bien méritée. 

Au cours de sa carrière Roberto Carlos a remporté trois Ligues des champions avec le Real et une Coupe du monde avec le Brésil. De quoi l’inciter à vouloir transmettre son savoir aux nouvelles générations. Juste avant de raccrocher les crampons, il prend le poste d’entraîneur-joueur à l'Anji Makhatchkala. Il travaille ensuite pour l’académie de jeunes du Real Madrid et devient entraîneur à Sivasspor en Turquie. Il fait ensuite un bref passage en tant qu’entraîneur-joueur au Delhi Dynamos, en Inde. Aujourd’hui, il est de retour auprès des jeunes du Real Madrid. Une carrière encore bien prolifique

Fan de cette série? Redécouvrez le dribble et le but majestueux de Sofian Hanni contre le KV Ostende.

La Liga

Voir tout

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans

Top