One day, one goal: Ronaldinho surprend son monde avec un subtil coup franc

Lors d'un match de la Ligue des champions 2006-2007 contre le Werder Brême, le Ballon d'or 2005 épatait une nouvelle fois la galerie grâce à sa technique et son imprévisibilité.

Camp Nou, 5 décembre 2006. Lors de son dernier match de groupe de Ligue des champions, le FC Barcelone reçoit le Werder Brême. Lors des matches précédents, les Catalans ont notamment été défaits à Chelsea et on laissé filer de précieux points en Allemagne et à domicile contre les Blues. Contre le Werder, qui jouait alors les premiers rôles en Bundesliga, les Blaugrana n'ont plus le droit à l'erreur. Tout autre scénario qu'une victoire éliminerait les tenants du titre de la compétition.
 
Les Catalans l'ont bien compris et débutent la partie avec le couteau entre les dents. Après treize minutes de jeu, les Allemands commettent une faute sur Ronaldinho aux abords de leur surface de réparation. Le technicien brésilien se présente alors lui-même derrière le ballon pour botter le coup franc qui suit. Comme à chaque fois dans ces moments-là, les 96.000 spectateurs du Camp Nou retiennent leur souffle. Il ne savent pas encore qu'ils vont assister à un énième geste de grande classe du fantasque Brésilien.

Une trajectoire inattendue

Tout le monde, y compris le gardien de but de Brême Tim Wiese, s'attend alors à ce que Ronaldinho brosse son ballon de manière à ce qu'il surmonte le mur pour ensuite replonger vers le but, un art que le Brésilien maîtrise déjà à la perfection. Mais personne n'avait prévu ce qui allait suivre.

Ronnie fait alors parler sa malice et envoie un tir à ras de sol qui passe en-dessous du mur allemand, qui avait entre-temps sauté. Le cuir passe à quelques centimètres des pieds du seul défenseur qui était resté en place et surprend Wiese, beaucoup trop lent à se coucher pour pouvoir arrêter une telle frappe. Avec un énième éclair de génie, Ronaldinho vient de rouler une demi-équipe dans la farine.

Quelques minutes plus tard, Eidur Gudjohnsen se chargera de doubler la mise pour les Catalans. Ces derniers poursuivront leur  rencontre assez tranquillement et ne seront jamais rejoints. Les Blaugrana décrochent ainsi leur ticket pour les huitièmes de finale où ils seront éliminés par les Reds de Liverpool, futurs finalistes.

UEFA Champions League

Voir tout

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans

Top