Stade Azteca, l'antre des exploits de la Coupe du monde

Dans l'avant-dernier épisode de notre série sur les stades mythiques du football, nous traversons à nouveau l'Atlantique pour nous rendre au Stade Azteca de Mexico. Ce temple emblématique a été le champ de bataille de deux Coupes du monde, où l'histoire du ballon rond a été écrite à chaque fois.

Le Stade Azteca, nommé de la sorte en l'honneur des Aztèques, les premiers habitants du Mexique, est situé à une altitude de 2 200 mètres dans le district de Santa Ursula à Mexico. La première pierre de l'imposant stade, qui a longtemps pu accueillir plus de 105 000 spectateurs et revendiquer le titre correspondant de plus grand stade du monde, a été posée en 1962. L'idée de Guillerme Canedo était et deviendra encore plus imposante que celle du Maracanã.

Les architectes Pedro Ramirez Vazquez et Rafael Mijares Alcerra ont effectué un roadtrip en passant devant certains des stades les plus célèbres d'Europe pour s'en inspirer et entreprendre leur construction colossale. Quatre ans après la pose de la première pierre, le stade a été inauguré en 1966. Le Club America, formation mexicaine la plus titrée et qui joue encore dans le stade aujourd'hui, a alors affronté le Torino qui faisait partie des plus grands clubs (score final : 2-2).

Un nombre record de matches de la Coupe du monde

Après une période de test aux Jeux olympiques de 68, en tant que pays hôte, le temple de Santa Ursula a accueilli pas moins de dix matches de la Coupe du monde 1970. Certains de ces matchs sont entrés dans la légende. Le Stade Azteca a, par exemple, été le théâtre du "match du siècle" - demi-finale entre l'Italie et la RFA, qui, après d'éblouissantes prolongations, s'est terminé par une victoire 4-3 des Italiens. En finale, les nombreux supporters du stade aztèque ont pu se délecter des prouesses de Pelé, Jairzinho & co. Pour beaucoup, la Coupe du monde 1970 est considérée comme le plus beau Mondial jamais disputé.

Seize ans plus tard, le stade aztèque a de nouveau accueilli la grande messe quadriennale du football. Et une fois de plus, l'histoire a été écrite dans le temple magique du football. Sur les traces de Pelé 16 ans plus tôt, un certain Diego Armando Maradona y a combattu ses démons. Sous les yeux du monde entier, le génie argentin a inscrit deux buts emblématiques contre l'Angleterre en quart de finale. El Pibe de Oro a d'abord battu Peter Shilton avec la Main de Dieu puis il a été l'auteur d'un solo mémorable pour assurer la qualification des siens. Les exploits de Maradona sont encore connus aujourd'hui comme le "but du siècle". D'ailleurs, le "but du siècle" et le "match du siècle" sont tous deux commémorés par une plaque de bronze dans le stade. Au total, le Stade Azteca a accueilli pas moins de 19 matches de la Coupe du monde, dont deux matches d'ouverture et deux finales.

De grandes attentes pour le Mondial 2026

Entre toutes ces duels de la Coupe du monde, le stade aztèque abrite l'équipe nationale mexicaine et les grands clubs locaux, le Club America et Cruz Azul. Le parangon de la chrétienté, le pape Jean-Paul II, n'a pas non plus été épargné par l'attraction du temple mystique du football. Au cours d'une messe très suivie, le Polonais a déclaré que "c'est un privilège d'être ici, à l'endroit où j'ai vu un si beau football et une Coupe du monde que nous n'oublierons jamais".

Le stade, qui a vu sa capacité réduite à 87 523 places lors de récentes rénovations, accueillera également une troisième Coupe du monde dans un avenir proche. Dans le cadre de la candidature conjointe des États-Unis, du Mexique et du Canada, le temple pourrait notamment accueillir à nouveau le match d'ouverture du Mondial 2026. Connaissant l'histoire du football, cela pourrait une fois de plus être mémorable...

Fan de notre série sur les stades mythiques du football? Découvrez le Camp Nou, le temple du football où Cruijff et Messi ont écrit l'histoire.

Musique Maestro !

Voir tout

Le sport à la une

Voir tout

L'actu cinéma et séries

Voir tout

L'actu esport

Voir tout

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans

Top

Contrôle parental actif

Veuillez introduire votre code PIN pour désactiver le contrôle parental pendant 10 minutes.

Code PIN oublié? Contactez le 0800 99 696

Aide?