La Serie A veut faire à nouveau rêver les foules

Quelques jours après la Coupe d'Italie, la Serie A reprend ses droits ce weekend. Si la Botte a été lourdement touchée par le coronavirus, le pays tout entier a un besoin crucial de rêver à nouveau.

La Serie A est de retour ! Les samedi 20 et dimanche 21 juin, quatre matches en retard de la 25e journée du championnat d'Italie seront disputés. Torino-Parme en ouverture mais aussi Hellas Vérone-Cagliari, Atalanta-Sassuolo et Inter-Sampdoria. Pour l'Inter et l'Atalanta en particulier, ce sont des rencontres cruciales. En cas de victoire, les deux équipes renforceront leur position à la troisième et quatrième places, sièges qui leur donnent encore à un ticket direct pour la Ligue des champions la saison prochaine. Torino et la Sampdoria, pour leur part, pourraient se donner un bon bol d'air. Les deux formations se situent en fond de classement et flirtent dangereusement avec la zone de relégation.

La Juventus à nouveau, ou la Lazio ?

Ce weekend de reprise signe également le début d'un calendrier infernal où le championnat doit se terminer en moins de deux mois. La 27e journée débutera donc dès le début de semaine prochaine. Les 124 matches - douze journées complètes et quatre rencontres en retard - doivent être terminés dans 44 jours. Le dimanche 2 août, le rideau tombera, en effet, sur cette saison exceptionnelle.

Le final de la Serie A peut encore être passionnant. La Juventus, qui reste sur 8 titres consécutifs, est en tête du classement, mais ne possède qu'un point d'avance sur son plus proche poursuivant, la Lazio. Si les deux équipes continuent à se talonner de la sorte, la décision pourrait bien tomber lors de la 34e et dernière journée. À ce moment-là, la Juve recevra l'équipe bleue de Rome. L'Inter de Romelu Lukaku semblait également pendant un tout un temps être un concurrent sérieux pour le Scudetto. Cependant, même en cas de succès ce weekend dans son match en retard, la phalange d'Antonio Conte restera à six points du leader turinois.

La confirmation de l'Atalanta

Toujours en lice en Ligue des champions, l'Atalanta est bien parti pour disputer la prochaine édition de la reine des compétitions l'année prochaine en se positionnant actuellement à la quatrième place de Serie A derrière l'Inter. Les coéquipiers de Timothy Castagne font à nouveau cette saison la fierté de Bergame. Une ville qui a bien besoin de sourire après avoir été l'un des foyers les plus touchés par le coronavirus.

D'autres clubs visent encore l'Europe cette année. L'AS Rome suit l'Atalanta avec à peine trois points de retard tandis que Naples et Dries Mertens sont toujours en course pour l'Europa League. Les autres prétendants sont l'AC Milan, Hellas Vérone et Parme.

Qui sera relégué avec la SPAL et Brescia ?

Enfin, plusieurs équipes s'apprêtent à livrer une bataille acharnée en bas du classement. Avec à peine 16 et 18 points, respectivement, la lanterne rouge Brescia, le club de Mario Balotelli, et la SPAL semblent être des oiseaux pour le chat. Cinq formations se battront pour ne pas hériter du dernier ticket maudit.

À l'heure actuelle, Lecce occupe la 18e et dernière place relégable avec 25 points. Le Genoa (25) surtout mais aussi la Sampdoria (26), Torino (27) et l'Udinese (28) sont encore loin d'être sortis d'affaire.

Le meilleur de la Serie A est disponible sur Eleven Sports avec l'option tv All Sports de Proximus.

Les matchs d'alignement de la 25e journée:

Samedi 20/6:
    Torino - Parme
    Hellas Vérone - Cagliari

Dimanche 21/6:
    Atalanta – Sassuolo (Eleven Sports 2)
    Inter – Sampdoria (Eleven Sports 2)

Le programme de la 27e journée:

Lundi 22/06
    Fiorentina – Brescia
    Lecce – Milan (Eleven Sports 1)
    Bologne – Juventus (Eleven Sports 1)

Mardi 23/06
    SPAL – Cagliari
    Hellas Vérone – Naples (Eleven Sports 2)
    Genoa – Parme
    Torino – Udinese

Mercredi 24/06
    Inter – Sassuolo  (Eleven Sports 1)
    Atalanta – Lazio (Eleven Sports 2)
    AS Rome - Sampdoria

Serie A

Voir tout

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans

Top