Le onze de rêve des Diables Rouges: le sélectionneur national

Pour le douzième et dernier épisode de notre série visant à déterminer le onze idéal de notre équipe nationale, nous vous proposons de choisir, parmi quatre coachs, le sélectionneur qui dirigerait au mieux votre onze ultime.

1. Guy Thys

Sélectionneur national de 1976 à 1989 (puis de 90 à 91), Guy Thys est le seul à avoir emmené la Belgique en finale d'une compétition internationale. En 1980, il parvient, en effet, à hisser les Diables Rouges jusqu'à l'ultime match en s'extirpant d'un groupe composé de l'Angleterre, de l'Espagne et du pays organisateur, l'Italie. Malheureusement, l'Allemagne de l'Ouest soulève finalement le trophée.

L'Anversois ne s'est pas arrêté là puisque, après avoir battu le tenant du titre, l'Argentine, en ouverture de la Coupe du monde 1982, il dirige les Diables Rouges au Mondial 86 au Mexique jusqu'en demi-finale. Un exploit qui reste l'un des plus grands du football belge.

2. Roberto Martinez

D'une génération dorée à l'autre. Depuis sa nomination en août 2016, Roberto Martinez n'a subi que trois défaites avec les Diables Rouges. Le sélectionneur espagnol a permis à la Belgique d'atteindre le dernier carré à la Coupe du monde 2018 en éliminant notamment sur sa route le quintuple champion du monde, le Brésil.

Faisant l'unanimité auprès de l'ensemble des joueurs, sa finesse tactique est appréciée par la majorité des supporters et des observateurs. Après avoir prolongé l'aventure avec les Diables jusqu'en 2022, il sera désormais jugé sur ses performances à l'Euro 2021 où tout un pays l'attend au tournant. Un éventuel titre pourrait évidemment le faire rentrer un peu plus au panthéon des meilleurs techniciens belges de tous les temps.

3. Raymond Goethals

Lauréat, entre autres, de la Coupe d'Europe des vainqueurs de coupe en 1978 avec Anderlecht et de la Ligue des champions avec Marseille en 1993, Raymond Goethals a eu une riche carrière d'entraîneur en club. Au départ, cependant, le sorcier belge s'est fait un nom sur la scène internationale avec les Diables Rouges.

De 1968 à 1976, il a dirigé l'équipe nationale avec un certain succès. Outre le fait d'avoir qualifié les Belges pour la Coupe du monde 1970, qui fut cependant un échec, Raymond-la-science a permis aux Diables Rouges de terminer à la troisième place de l'Euro 1972 organisé en Belgique. Paul Van Himst et les siens ont tout d'abord donné du fil à retordre à l'immense Allemagne de l'Ouest, emmenée par le tueur Gerd Müller, en demi-finale (défaite 1-2, ndlr). Ils ont ensuite battu la Hongrie à Sclessin sur le score de 2-1. Il s'agit du premier véritable coup d'éclat de la Belgique en compétition internationale.

4. Robert Waseige

Le Mage succède à Georges Leekens à la tête des Diables Rouges en 1999. Rapidement il parvient à faire briller à nouveau l'équipe nationale, dans le dur depuis plusieurs mois. Pour son premier match, il réalise notamment un 5-5 mémorable face aux Pays-Bas, demi-finalistes du dernier Mondial. Malgré un Euro 2000 décevant, l'histoire retiendra la performance incroyable des Diables Rouges à la Coupe du monde 2002.

Pour le premier Mondial sur le continent asiatique, la Belgique s'extirpe d'un groupe composé du pays organisateur, le Japon, de la Russie et de la Tunisie. En huitième de finale, les coéquipiers de Marc Wilmots affrontent l'un des grands favoris de la compétition: le Brésil. Robert Waseige met alors une tactique en place qui fait déjouer totalement la Seleção. Les Belges ouvrent d'ailleurs le score grâce à Wilmots avant que l'arbitre de la rencontre Peter Prendergast n'annule le but pour une poussée imaginaire de l'attaquant. Un coup dur pour les Diables Rouges qui encaisseront ensuite deux réalisations, de Rivaldo et de Ronaldo. Qu'à cela ne tienne ! La Belgique aura fait douter jusqu'au bout le futur champion du monde.

Selon vous, qui est le meilleur sélectionneur national de l'histoire des Diables Rouges? Retrouvez les meilleurs moments de la carrière de ces 4?? entraîneurs ?? https://prx.ms/Entraîneurs

Geplaatst door Proximus Sports op Dinsdag 16 juni 2020

Diables Rouges

Voir tout

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans

Top