Les duos les plus touchants du cinéma

Alors que La Deux diffuse "La Ligne Verte" ce soir à 20h35, Proximus Pickx vous propose une sélection des duos les plus touchants.

Dans La Ligne Verte, Tom Hanks incarne un gardien-chef d'un bloc d'une prison de Louisiane où les détenus attendent de passer à la chaise électrique. Sa vie va prendre un tournant étrange quand un  détenu du nom de John Coffey  arrive dans son bloc. Il ne sera plus jamais le même. Voici une petite sélection d'autres duos qui ont marqué le 7e art.

Léon et Mathilda

Dans ce classique de Luc Besson, Jean Reno incarne un tueur à gages professionnel. Il interviendra à contrecoeur pour venir en aide à Mathilda, 12 ans, joué par Natalie Portman, alors que sa famille a été assassinée par un agent corrompu joué par Gary Oldman. C'est le premier rôle de Natalie Portman, dans lequel elle joue à la perfection une orpheline difficile.

Léon et Mathilda connaissent un début difficile, mais finissent par trouver un rythme de vie quand l'orpheline convainc le tueur à gages de la former à venger la mort de ses parents. Un duo improbable, mais particulièrement touchant. Léon est aujourd'hui reconnu comme un des meilleurs films d'action de ces dernières années, et permis à Luc Besson renforcer sa réputation à l'étranger. Le film fut nommé sept fois aux Césars, mais n'en remporta aucun.


Woody et Buzz

Le duo du film d'animation Toy Story apparait pour la première fois sur grand écran en 1995. Le film se déroule dans un monde fictif où les jouets font semblant d'être sans vie lorsque les humains sont présents. L'intrigue du film se concentre sur Woddy, un cow-boy qui dirige une communauté de jouets, et Buzz l'Éclair, une figure de ranger de l'espace.

La relation entre les deux personnages va évoluer au cours de l'histoire. S'ils sont ennemis au début, ils vont finir par travailler main dans la main pour réunir leur communauté de jouets séparés lors d'un déménagement. Leurs aventures furent un succès planétaire pour Pixar qui réalisera trois suites


Thelma et Louise

Le célèbre duo interprété par Geena Davis et Susan Sarandon est un des plus marquants du cinéma. Sorti en 1991, le film de Ridley Scott raconte l'histoire de deux femmes qui deviennent criminelles malgré elles. À la sortie d'un bar, Louise abat un homme qui tente de violer Thelma. Après l'avoir tué, elles décident de rejoindre le Mexique.

L'histoire développe une intrigue similaire à celle de Bonnie et Clyde, sauf qu'ici il s'agit d'un duo de femmes. Le film fut un succès critique et commercial, et sera nommé à six Oscars, dont celui de la meilleure actrice pour Susan Sarandon et Geena Davis.


Hannibal Lecter et Clarice Starling

Sorti en 1991, "Le Silence des agneaux" met en scène une des meilleures performances d'Anthony Hopkins à ce jour. Le Dr Hannibal Lecter n'est pourtant pas le l'antagoniste du film, mais un tueur en série nommé Buffalo Bill. Lecter va aider une jeune stagiaire du FBI interprétée par Jodie Foster à le capturer.

Il s’agit certes d'un duo un peu inhabituel pour ce classement, mais au fur et à mesure que le film avance, Lecter agira comme un mentor pour Starling, en lui donnant un aperçu de l'esprit d'un assassin psychopathe. Grâce à son expertise, Starling arrivera à attraper le tueur en série alors que tout le FBI n'y arrivait pas. 


Han Solo et Chewbacca

Choix évident venant d'une des franchises les plus aimées de tous les temps. Hans Solo et Chewbacca sont apparus pour la première fois en 1977 dans le premier film de la saga Star Wars. C'est lorsque Han Solo libéra Chewbacca d'une vie d'esclave que ce dernier jura de donner sa vie pour Han Solo. Ils deviendront ensuite un des duos de contrebandiers les plus forts de la galaxie.

À bord du Millenium Falcon, Chewbacca deviendra le copilote de Han. Il est difficile d'imaginer l'un sans l'autre, et c'est pourquoi la mort de Han dans "Star Wars: Le réveil de la force" a été aussi dure à vivre pour les fans. Le film "Solo: A Star Wars Story" se penche d'ailleurs entièrement sur le duo.


Cinéma

Voir tout

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans

Top