Dans la presse sportive européenne, les rumeurs de transferts vont bon train. Le Mundo Deportivo a notamment relancé le feuilleton Neymar, tandis qu’en Italie, on parle d’un échange entre Miralem Pjanic et Marco Verratti.
Je veux aller au Barça”. C’est la déclaration choc qui fait la une du Mundo Deportivo ce lundi.  Selon le quotidien catalan, l’attaquant du Paris Saint-Germain Neymar aurait déclaré à ses coéquipiers pendant le confinement vouloir retourner au Barça. Selon le journal, le Brésilien souhaiterait remporter la Ligue des champions cette saison afin de pouvoir mettre la pression sur ses dirigeants.

Les journaux espagnols se concentrent également sur la reprise de la Liga dès jeudi avec le derby sévillan. “Trois mois plus tard, l’édition du championnat la plus atypique de l’histoire revient” titre Marca, qui revient également sur la saison écoulée et analyse les forces en présence.

En Italie, c’est Tuttosport qui a sorti une autre petite bombe. Le quotidien évoque une probable arrivée de Massimiliano Allegri à la tête du Paris Saint Germain, ce qui permettrait un échange a priori surprenant entre Marco Verratti et Miralem Pjanic. Quant à Álvaro Morata, il serait pour sa part convoité par l'Inter. Selon La Gazzetta dello Sport, le club de Romelu Lukaku n'abandonnerait pas non plus la piste Federico Chiesa, actif à la Fiorentina. Le célèbre quotidien italien évoque aussi, comme Bild en Allemagne, la reprise de la Ligue des champions et la possibilité d’un “final eight” regroupant les quarts de finale, les demi-finales et la finale qui serait disputée à Lisbonne, “dans le jardin de Ronaldo”.

Le mercato est également le thème de la une de L’Equipe en France, mais le quotidien sportif s'intéresse surtout aux conséquences de la pandémie sur l’économie des clubs. Le journal s’inquiète d’une possible “fuite des talents” qui appauvrirait les effectifs de Ligue 1.

Enfin, en Angleterre, plusieurs journaux comme The Guardian et The Telegraph reviennent sur le coup de gueule de Raheem Sterling exprimée hier soir à la BBC. L'attaquant anglais s'est associé aux milliers de personnes qui ont manifesté contre le racisme le week-en dernier en déclarant que "la seule maladie en ce moment est le racisme".