Ces adaptations qui font revivre les Disney

Depuis quelques années, Disney fait revivre des grands classiques en prise de vues réelles. Ces live action rencontrent un très grand succès. Ce vendredi, celui de Cendrillon est diffusé à 20h sur Club RTL. L’occasion pour Proximus Pickx de revenir sur 5 de ces adaptations. 

Alice au pays des merveilles (2010)

Qui connaît l’univers de Tim Burton sait que ses réalisations sont souvent folles et grandioses. Dans “Alice au pays des merveilles”, il offre une version totalement différente du Disney original. S’inspirant des romans de Lewis Carrol, le scénario est écrit par Linda Woolverton.

Au casting, on retrouve Mia Wasikowska dans le rôle d’Alice. Johnny Depp en tant que Chapelier Fou. Helena Bonham Carter joue le rôle de la méchante Reine Rouge et Anne Hathaway celui de l’élégante Reine Blanche. 

Entre prises de vue réelles et animation, le film rencontre un énorme succès au box-office mondial et remporte deux Oscars en 2011. Tim Burton utilise la technologie Digital 3-D de Disney pour faire voyager ses spectateurs dans d’autres dimensions. “Alice de l’autre côté du miroir”, adapté d'un autre roman de Lewis Carroll, est sorti en 2016.

 

Cendrillon (2015) 

Réalisé par Kenneth Branagh, le film s’inspire de près du film d’animation Disney des années 50. Si le long métrage n’offre aucune surprise au niveau du scénario, le choix des acteurs, leur interprétation et le décor font la différence. On garde tout de même l’univers magique et coloré du Disney original. 

La star qui incarne Cendrillon est Lily James aux côtés de la délicieusement méchante Cate Blanchett en tant que belle-mère. Richard Madden interprète le Prince Charmant et Helena Bonham Carter, la bonne fée. 

 

La belle et la bête (2017) 

Cette adaptation, réalisée par Bill Condon, se contente de suivre le cours de l’histoire originale sans réelle prise de risque. Ce qui change la donne, c’est son casting 5 étoiles:  Emma Watson (la belle), Ewan McGregor, Ian McKellen, Dan Stevens (la bête), Luke Evans, Kevin Kline et Emma Thompson.

Le film fait polémique en étant le premier film Disney à mettre en scène ouvertement un personnage homosexuel, avec le personnage du Fou. Un cinéma aux Etats-Unis a d’ailleurs interdit sa projection pour des raisons religieuses. Une controverse qui a certainement contribué au succès du remake avant même sa sortie. En moins de 24 heures, le teaser avait été visionné plus de 91,8 millions de fois. Un succès confirmé à sa sortie en salles. 

 

Le Roi Lion (1019) 

Le remake du Roi Lion réunit deux icônes de la musique. Dans cette adaptation des aventures de Simba de Jon Favreau, Beyoncé prête sa voix à Nala et Donald Glover à Simba. Le rôle de Scar est lui interprété par l’acteur Chiwetel Ejiofor. Beyoncé a d’ailleurs enregistré une nouvelle chanson pour l’occasion, intitulée Spirit. 

Concernant la musique originale, Hans Zimmer, déjà à l’oeuvre pour le film initial, revient en force. S'il y a de nouveaux tubes, plusieurs sont repris de la bande-son d’origine : ‘L’Histoire de la vie’ et ‘L’Amour brille sous les étoiles’ d’Elton John, ainsi que les très célèbres ‘Hakuna Matata’ et ‘Je voudrais être roi’.

Ce film utilise la technique de l’animation 3D et a rencontré un très gros succès au box-office mondial.

 

Aladdin (2019) 

“Ce rêve bleu, je n’y crois pas c’est merveilleux...“ n’a pas perdu une ride depuis 1992. D’ailleurs, le rêve se poursuit en 2019 avec le remake réalisé par Guy Ritchie. C’est une libre adaptation du conte 'Aladin et la Lampe Merveilleuse’ extrait du livre ‘Les Mille et une Nuits’. Pas de surprise non plus au niveau du scénario. Néanmoins, le cadre superbe du désert de Wadi Rum en Jordanie fait voyager. 

Pour les rôles d'Aladdin et Jasmine, une importante audition mondiale a regroupé plus de 2.000 acteurs et actrices. Naomi Scott est finalement choisie pour interpréter Jasmine et Mena Massoud pour le voleur au coeur tendre Aladdin. Will Smith est choisi pour le rôle du Génie. 

A sa sortie, les critiques sont mitigées. Malgré tout, le film rencontre un gros succès au box-office mondial tout comme son homonyme de 1992. Une suite devra voir le jour, comme annoncé en février 2020.

 

Jeunesse

Voir tout

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans

Top