Épisode 4: le message fort derrière la chanson "Pumped Up Kicks"

Vous connaissez certainement l'air de "Pumped Up Kicks", l'énorme succès du groupe Foster The People. Mais saviez-vous qu'il a été censuré par certains médias américains? Fanny Ruwet vous explique pourquoi dans le quatrième épisode de 'Topickx of the week'.

Fanny s'est intéressée cette semaine au groupe de rock américain Foster The People et, en particulier, à son tout premier succès. Marc Foster, à l'origine du projet, a monté cette bande parce qu'il était saoulé de son ancien travail qui l'obligeait à écrire et composer des morceaux pour des publicités à la télévision.



"Pumped Up Kicks" est le tout premier single du groupe. En 2011, il atteint très rapidement le top 100 de Billboard. Le succès immédiat du hit est stupéfiant, d'autant plus que le groupe ne l'a posté que sur son site internet. Les radios indépendantes puis les radios commerciales se sont ensuite emparées du phénomène.

Des paroles très sombres

De prime abord entraînante, cette chanson est beaucoup moins joyeuse qu'il n'y parait. Elle raconte l'histoire d'un garçon harcelé à l'école et qui décide d'amener une arme dans son établissement scolaire pour se venger. "Pumped Up Kicks" fait référence également à la guerre des marques de basket aux États-Unis au début des années 90 entre les Air Jordan de Nike, les Converse et les Reebok Pump.

L'élève ne se sent pas inclus dans les batailles futiles liées à la mode dans son collège et il veut le faire savoir de la manière la plus brutale. Malgré son énorme succès, la chanson est donc empreinte d'un contexte sensible. C'est la raison pour laquelle elle a été censurée par plusieurs médias américains.

Toujours plus de Topickx ?
Épisode 1: Fanny se penchera sur un confrère : Pete Davidson
Épisode 2: l'incroyable popularité de Will Grigg
Épisode 3: la passion de Fanny pour "l’Attrape-cœurs"

Info

Voir tout

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans

Top