Benito Raman traverse une période compliquée avec Schalke 04 © BELGA