3 bonnes raisons d’apprécier "The Last Dance" sans être friand de sport

La série documentaire fait partie des grands succès Netflix du moment. Elle retrace l’histoire de la star du basket, Michael Jordan, et plus précisément de la saison 1997-1998 et de son équipe, les Chicago Bulls. Un docu envoutant et passionnant, même pour les néophytes ! Zoom sur les 3 bonnes raisons de le regarder, qu’on aime le sport ou non. 

L’adrénaline du sport 

Qu’on apprécie le sport ou pas, qu’il s’agisse de la pratiquer ou de le regarder, on ne peut pas nier qu’il prend aux tripes. Le documentaire raconte bien plus que la victoire d’une équipe car il nous emmène sur la route du sportif, nous fait découvrir son ascension, ses espoirs, sa vie et son impact sur son sport. Il s’agit de découvrir comment une équipe professionnelle va dédier sa vie à son sport et faire passer des messages forts pour plusieurs générations à travers leurs exploits, mais aussi leurs échecs. C’est bien plus qu’un score sur un tableau lumineux ou que le classement d’un championnat. 

L’impact historique 

Michael Jordan est une star emblématique du basket-ball. Si, aujourd’hui, de grands noms s’illustrent là où il a laissé sa place, comme LeBron James chez les Lakers, cela ne tarit en rien sa légende. Avec son ascension, on découvre une véritable tranche d’histoire. Est par exemple abordée la réticence pour Michael Jordan à s’engager dans un mouvement politique, malgré le racisme qui déchirait (et déchire encore) les Etat-Unis. Barack Obama lui-même en témoigne dans la série. On assiste aussi dans ce documentaire à l’avènement des sneakers comme chaussures du quotidien au travers de la création, par Nike, d’un modèle de baskets au nom du joueur. Un impact énorme sur la création d’un véritable style vestimentaire, mais aussi de vie.

L’homme derrière le sportif 

"The Last Dance" ne manque pas de sensibilité et explore le vécu de Michael Jordan au-delà de sa carrière. Ses interviews exposent ses failles et ses moments difficiles, comme son addiction aux jeux d’argent, ou encore la mort de son père. Un événement tragique qui lui fera prendre du recul vis-à-vis de son sport. Le documentaire contient aussi une séquence de la star fondant en larmes, seul dans les vestiaire, après la victoire du titre. Des images fortes qui font vibrer bien au-delà de la performance physique incontestable de Jordan. 

Séries

Voir tout

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans

Top